Semaine du 5 au 11 mai 2021 - Numéro 1373
Grandeur et rayonnement de la Nouvelle Capitale
  Du quartier gouvernemental à celui des affaires en passant par les lieux de divertissement et les lieux de culte, ou encore Iconic Tower, la Nouvelle Capitale administrative est le symbole de la modernité, de la somptuosité et de la puissance de l’Etat égyptien. Tournée dans les principaux sites.
Grandeur et rayonnement de la Nouvelle Capitale
Racha Darwich05-05-2021

Grandeur et rayonnement de la Nouvelle Capitale

La mosquée d'Al-Fattah Al-Alim : La première construction de la Nouvelle Capitale

La mosquée d
Les couleurs bleu, blanc et doré confèrent à la mosquée paix et sérénité.

Bâtie sur une superficie de 8600m2, la mosquée d’Al-Fattah Al-Alim se dresse majestueusement à l’entrée de la Nouvelle Capitale administrative. Elle est la première construction entamée dans la future capitale de l’Egypte. Construite selon le style fatimide avec des éléments ayyoubides dans un style moderne qui lie simplicité et luxe, la mosquée peut assimiler jusqu’à 17000 fidèles avec son énorme entrée recouverte de marbre. Avec ses quatre minarets hauts de 94m, la mosquée est entourée des deux côtés de deux grandes salles de réception. A l’intérieur, les couleurs bleu, blanc et doré qui dominent la mosquée confèrent à la fois paix, sérénité et somptuosité. Une coupole, de 33m de diamètre de l’intérieur, de 28 m de hauteur du plafond de la mosquée et de 42 m du sol, occupe le centre de la mosquée. Entièrement peinte en blanc, elle est ornée de motifs floraux islamiques et illuminée par un énorme lustre doré de 15 m de diamètre et d’un poids de 9 tonnes fixé à la coupole par 76 pailles dorées. 100 autres lustres et des dizaines d’appliques de style islamique complètent l’illumination de la mosquée. Quatre autres coupoles se trouvent aux quatre coins de la mosquée, mais celles-ci sont entièrement recouvertes de verre coloré, où domine le bleu mêlé à du vert et du rouge. La moquette est d’un bleu roi majestueux avec des rayures dorées qui marquent les rangs des fidèles, alors que le minbar et les 11 portes en bois sont incrustés de nacre selon les célèbres motifs islamiques.

Le véritable exploit de cette mosquée est la durée d’exécution du projet qui n’a duré qu’un an et demi. Le nombre des ingénieurs et des travailleurs qui ont effectué ce plus grand édifice religieux au Moyen-Orient atteint environ 1 500 ouvriers. Alors que le coup d’envoi a été donné mi-2017, la mosquée a été inaugurée le 6 janvier 2019 avec la cathédrale de la Nativité du Christ .

La cathédrale de la Nativité du Christ: La plus grande église de l’Egypte

La cathédrale de la Nativité du Christ: La plus grande église de l’Egypte
La cathédrale est un véritable chef-d'oeuvre architectural.

En janvier 2017, lors de la messe de Noël, le président Sissi a promis au pape Tawadros II que l’année suivante, la messe aurait lieu dans la nouvelle cathédrale dans la Nouvelle Capitale administrative. Et ce fut. Les travaux de construction ont commencé le 7 octobre, et le 6 janvier 2018, la messe a été organisée dans la petite chapelle du sous-terrain qui assimile 1 300 fidèles, alors que la cathédrale a été officiellement inaugurée l’année suivante et a accueilli la messe de Noël dans la grande église qui peut comprendre jusqu’à 7500 fidèles. Il s’agit, en effet, de la plus grande cathédrale d’Afrique et du Moyen-Orient. Alors que les bâtiments de l’église occupent une superficie de 10 000 m2, 50000 autresm2 sont laissés à la volonté du pape pour y faire ce qu’il veut. « La superficie totale consacrée à la cathédrale atteint 15000 feddans. Elle accueillera le siège du pape pour devenir le siège de l’Eglise orthodoxe en Egypte », explique Emad Rizq, directeur administratif de la cathédrale, ajoutant que l’église est un véritable chef-d’oeuvre architectural, construite sans piliers apparents.

Au-dessus de la porte centrale, une énorme icône raconte l’histoire du séjour de la Sainte Famille en Egypte. On y voit des ornements pharaoniques, le Nil, ainsi que le verset « Béni soit l’Egypte, mon peuple » écrit en arabe, en anglais et en copte. « Il est rare de voir des écritures arabes sur les icônes des églises », précise Rizq, en expliquant que c’est pour que tout le monde puisse le lire. A droite, une autre icône illustre l’histoire de la naissance du Christ; et à gauche, une autre illustre la résurrection du Christ, alors que la coupole centrale devra réunir les trois icônes pour raconter toute l’histoire de Jésus. « Tous les dessins ont été faits sur place grâce à un artiste égyptien. D’ailleurs, tout ici est fabriqué à la main par les Egyptiens, les vitraux, le travail du bois, les icônes, même l’autel a été ciselé et poli à sa place à partir d’un énorme bloc de marbre blanc », raconte fièrement Rizq. Actuellement, l’église organise une messe trois fois par semaine, avec une capacité de 25 % seulement à cause des mesures préventives, mais elle n’a malheureusement pas accueilli la messe de Pâques cette année à cause de la pandémie.

Iconic Tower: La plus haute tour d’Afrique

Iconic Tower: La plus haute tour d’Afrique
Les travaux de construction de la tour iconique s'achèveront dans quelques mois.

Dans quelques mois s’achèveront les travaux de construction de la célèbre tour iconique, le plus haut gratte-ciel d’Afrique. Iconic Tower viendra surplomber la Nouvelle Capitale administrative du haut de ses 400m et détrôner ainsi le Carlton Centre (223m) d’Afrique du Sud qui détient le titre de la plus haute tour du contient depuis 1973. Si elle a été appelée la tour iconique, c’est parce qu’elle deviendra une icône architecturale non seulement pour la Nouvelle Capitale administrative, mais aussi pour toute l’Egypte. Son architecture est inspirée de l’Egypte pharaonique. Elle ressemble à un obélisque du point de vue des dimensions et des proportions, alors que les canaux qui relient les angles du bâtiment au sol ressemblent au vecteur du Nil. Quant à sa façade, elle prend la forme de la fleur du lotus, le symbole de la préservation de l’environnement chez les Anciens Egyptiens. Ses 80 étages sont divisés en 3 parties : une partie consacrée aux unités administratives comme la Banque Centrale et la Bourse, ainsi qu’un opéra ; une deuxième partie comprendra des unités résidentielles et une troisième partie des hôtels de luxe. Construit sur une superficie de 240 000 m2, le gratte-ciel se trouve au centre du quartier central des affaires et donne sur le parc central, l’un des plus grands parcs du monde d’une superficie de 1 000 feddans.

Le Mémorial et la place du Peuple, lieux de divertissement

Le Mémorial et la place du Peuple, lieux de divertissement
La place du Peuple pour tout le peuple et en arrière-plan le palais présidentiel. (Photo : Ahmad Agamy)

A l’extrémité nord de la place du Peuple, se dresse majestueusement le Mémorial avec ses deux énormes arcs soutenus par des colonnes en marbre blanc de style pharaonique. Chaque arc est soutenu par 4 rangées de colonnes et porte les 99 noms d’Allah. Il s’agit de 2 rangées de 21 colonnes circulaires à l’avant et à l’arrière avec des couronnes de style pharaonique. Au milieu, 2 rangées de 17 colonnes carrées portent les noms des martyrs égyptiens au long de l’histoire, gravés sur le marbre en calligraphie coufique.

Les colonnes sont entièrement recouvertes de marbre fabriqué dans les usines de Galala. En fait, ce sont ces 13 usines qui fournissent le marbre à toute la capitale. A l’avant de chaque arc, 4 bassins d’eau avec des fontaines complètent la splendeur des lieux, alors qu’un grand bassin prend toute la longueur de l’arc à l’arrière. Entre les deux arcs, sera installée une pyramide en marbre pour poser les gerbes de fleurs.

Derrière le Mémorial, des escaliers conduisent à une allée menant directement au palais présidentiel. Cette allée traverse le parc du peuple qui longe la façade du palais. S’étendant sur 4,2 km de longueur et 500 m de largeur, il sera couvert de palmiers dattiers et d’arbres fruitiers et sera ouvert au public.

De l’autre côté du Mémorial, après avoir traversé la place de la victoire, se trouve une route d’une largeur de 90 m. Cette route n’a pas de barrières au centre pour pouvoir être utilisée lors des parades militaires. De plus, de l’autre côté de la route, se trouve une estrade qui se ferme et s’ouvre au moment des parades. Ensuite, commence la place du Peuple par 4 portails à droite et 4 à gauche. Elle a été baptisée ainsi car elle est destinée au peuple, à tout le peuple. Apparaît ensuite le mât exactement en face du Conseil du ministre, d’une part, et le Conseil des députés, d’autre part, et sur le même axe que la mosquée de Misr en face et le centre du Mémorial et le palais présidentiel derrière. Il s’agit du mât le plus haut du monde avec 185 m de hauteur. Il portera un drapeau de 60 m de largeur et 40 m de longueur, fabriqué avec des matériaux spéciaux pour rester intact pendant toute une année. Autour du mât est aménagé un amphithéâtre d’une capacité de 1 200 personnes pour accueillir les visiteurs lors des cérémonies de levée du drapeau ou des cérémonies des facultés militaires. Des deux côtés nord et sud du mât sont installés deux bassins d’eau avec des fontaines apportant une touche de fraîcheur, alors que des bassins de fleurs multicolores longent la place sur toute son étendue des deux côtés. Derrière le mât sont aménagés deux amphithéâtres d’une capacité de 3 700 spectateurs chacun, pour arriver enfin à la cour inférieure du Centre culturel islamique Misr qui mène aux escaliers de la mosquée construite sur le plus haut point de la Nouvelle Capitale administrative.

Le Centre culturel islamique de Misr et la mosquée de Misr, des joyaux architecturaux

Le Centre culturel islamique de Misr et la mosquée de Misr, des joyaux architecturaux
La mosquée de Misr surplombe la Nouvelle Capitale. (Photo : Ahmad Agamy)

Sur une butte de 24 m de hauteur, à l’extrémité de la place du Peuple, le Centre culturel islamique de Misr et la mosquée de Misr surplombent le quartier administratif et le centre-ville. Construits sur une superficie de 116 feddans, ils se trouvent sur le même axe que le mât du drapeau, le Mémorial et le palais présidentiel. Grâce à un système de son des plus sophistiqués et 2 minarets de 144 m de hauteur, la mosquée permettra de faire parvenir l’appel à la prière dans tout son alentour. Ses minarets seront vus de toute la Nouvelle Capitale administrative et même du Nouveau Caire, vu que leur hauteur frôlera les 170 m, si nous ajoutons l’élévation de la butte à leur hauteur. De loin, le chantier ressemble à une ruche d’abeilles. Une centaine d’ouvriers et d’ingénieurs s’activent dans tous les sens pour achever ce véritable chef-d’oeuvre de l’architecture égyptienne mamelouke qui devra être inauguré le 30 juin prochain. En effet, le président de la République a donné ses instructions pour que l’architecture et les ornements soient d’une extrême richesse pour refléter l’authenticité de l’histoire égyptienne islamique et son prolongement au cours des époques, car à son achèvement, il s’agira de la plus grande mosquée d’Egypte avec une capacité de 107 000 fidèles.

Sur la façade, des escaliers de 178 marches conduisent à la cour de la mosquée, alors qu’un centre islamique est, un centre islamique ouest et un centre islamique nord entourent la mosquée. Au sud derrière la mosquée est aménagé un parking à étages d’une capacité de 3 000 véhicules. Le centre islamique est comprend un lieu de prière pour les hommes et un autre pour les femmes, ainsi que des salles de bains et des lieux consacrés aux ablutions, car la mosquée centrale ne sera ouverte que lors des fêtes. Dans la cour supérieure de la mosquée est construite une école coranique composée de 30 pièces pour apprendre le Coran aux hommes, aux femmes et aux enfants. Sur les murs de chaque pièce seront gravés sur le marbre les versets de chacune des 30 parties du Coran, alors que le plafond comprendra des parties en verre transparent similaires à celles du pont de Rod Al-Farag pour compléter la somptuosité des lieux.

La Cité sportive, un espace innovant

La Cité sportive, un espace innovant
The Club Plus, un complexe sportif de qualité. (Photo : Ahmad Agamy)

Non loin du quartier administratif, se trouve la Cité sportive de la Nouvelle Capitale administrative maintenant baptisée The Club Plus. Niché dans un quartier résidentiel composé de villas luxueuses, le club s’étend sur une superficie de 93 feddans et est prêt au fonctionnement dans les plus brefs délais. Sa grande salle couverte est d’ailleurs l’une des quatre salles qui ont accueilli la Coupe du monde de handball en janvier dernier. Composée de 7 500 sièges, il s’agit de l’une des salles les mieux équipées en Egypte. En effet, les chambres des joueurs, des entraîneurs et des arbitres sont équipées selon les normes mondiales les plus sophistiquées. Au milieu de la salle se trouve un énorme écran à 4 facettes qui diffuse le match joué sur le terrain ou montre les joueurs dès leur arrivée. De plus, le sol du terrain de jeu peut être modifié selon le sport qui y est pratiqué.

Le club comprend 3 autres salles couvertes. Une salle pour les arts martiaux avec des sièges pour 200 spectateurs ; une salle pour la gymnastique et la gymnastique artistique et une salle de jeux pour les handicapés. « Cette salle est entièrement équipée pour que les personnes handicapées puissent pratiquer les jeux exercés en salle comme le basket, le handball, le volley ou le badminton. Une nouveauté dans les clubs égyptiens », précise Dr Wissam Al-Ghamri, directeur exécutif de The Club Plus. De plus, le club comprend un grand nombre de terrains des jeux collectifs en plein air comme le basket, le hand et le volley, ainsi qu’un terrain de sable pour le volley de plage et un complexe de tennis, composé de 8 courts en plus d’un court central, et un complexe de squash, composé de 4 courts et d’un court central. « Nous possédons le plus grand complexe de piscines en Egypte, voire au Moyen-Orient, avec une salle ouverte comprenant une piscine olympique et une piscine pour les entraînements de ballet aquatique. Il s’agit de l’un des plus grands bâtiments du club construit sous la forme d’un navire. La salle peut assimiler jusqu’à 2 000 spectateurs. Nous avons une autre piscine olympique en plein air, ainsi que plusieurs piscines de divertissement », explique fièrement Dr Wissam Al-Ghamri. Mais il ne faut pas oublier le football qui acquiert une grande importance dans The Club Plus avec 4 terrains de 11 joueurs et 10 terrains de futsal. « Nous avons eu la chance d’accueillir le premier match du tournoi égyptien de mini-football qui a affronté le club de Halayeb et Chalatine au club de Enppi transmis en direct par la télévision », ajoute Al-Ghamri.

Ce n’est pas tout. Le club comprend une piste de marche et une autre de vélo de 2 km de long contournant tout le club, ainsi qu’un bâtiment pour les activités sociales et un bâtiment pour les activités culturelles. Côté esthétique, un lac prenant la forme du mot Egypte en arabe traverse le club dans sa longueur. « Dans un premier temps, le club sera ouvert aux membres et aux non membres pour permettre aux gens de découvrir le club et la qualité des services présentés. En effet, le club est la propriété du ministère de la Jeunesse et du Sport, mais il sera géré par des compagnies privées pour présenter des services de qualité dignes de la Nouvelle Capitale administrative », conclut Dr Wissam Al-Ghamri.

Le quartier gouvernemental équipé de la technologie 5G

Le quartier gouvernemental équipé de la technologie 5G
Au milieu des ministères, un espace vert, des pergolas et une petite fontaine. (Photo : Ahmad Agamy)

Situé dans la partie est de la Nouvelle Capitale sur une superficie de 430 feddans, le quartier gouvernemental ne comprend que 20 % de bâtiments, alors que le reste est réparti en espaces verts, fontaines et routes. A sa tête se trouve le Conseil des ministres, avec d’un côté le ministère des Affaires étrangères et de l’autre côté le ministère de la Justice, alors que derrière le Conseil des ministres se trouvent les sièges de 34 ministères et organismes répartis en 10 ensembles de bâtiments, 5 à droite et 5 à gauche. Ils sont rangés des deux côtés autour d’une fontaine sous la forme de la clé de la vie, puis d’un énorme jardin sous la forme de la fleur de lotus, qui prend fin à l’autre extrémité dans le quartier des affaires à la Banque Centrale. Chaque ensemble est composé de 4 bâtiments avec au milieu un espace vert, des pergolas et une petite fontaine, des espaces destinés aux employés, pour qu’ils y prennent leurs pauses, ou aux citoyens, pour qu’ils s’y reposent pendant qu’ils finissent leurs affaires dans les différents ministères et organismes.

Les bâtiments des ministères se composent d’un rez-de-chaussée et de 7 étages, dont le dernier est réservé au ministre ou au président de l’organisme. « Les bureaux sont équipés de la technologie 5G pour naviguer de concert avec toutes les évolutions technologiques pouvant survenir à l’avenir. De plus, tout ici est de fabrication égyptienne : le marbre, le verre, les meubles, les tapis et les lustres. Nous sommes prêts à accueillir les fonctionnaires », explique fièrement l’ingénieur Salama Seif, responsable du projet du ministère des Finances. En effet, dans cette partie de la capitale, les travaux sont quasiment terminés. Le Conseil des ministres a d’ailleurs accueilli une réunion du gouvernement i l y a quelques semaines. 12 compagnies du secteur public et privé et quelque 60 000 ouvriers et ingénieurs travaillent dans le quartier gouvernemental seulement. Les coûts ont atteint près de 50 milliards de livres égyptiennes, entièrement financés par la vente des terrains de la capitale aux investisseurs.

Le Conseil des députés et le Sénat, des travaux qui avancent à un rythme record

Le Conseil des députés et le Sénat, des travaux qui avancent à un rythme record
Le Conseil des députés et le Sénat en arrière-plan. (Photo : Ahmad Agamy)

Le Conseil des députés est un véritable chef-d’oeuvre architectural exécuté par les Egyptiens selon les normes mondiales. Situé juste en face du Conseil des ministres, le Conseil des députés est étendu sur une superficie totale de près de 110 000 m2, alors que le principal bâtiment en occupe 18 000 m2. Il est composé d’un sous-sol, d’un rez-de-chaussée et de 8 étages, avec des bâtiments annexes comme une mosquée, un centre médical, des unités d’extinction d’incendies, un bâtiment sécuritaire, un bureau de registre foncier et un bureau de registre civil. Au milieu de l’édifice se trouve la grande salle des députés qui peut assimiler jusqu’à 1 000 personnes, ainsi que 150 journalistes et 150 VIP. « Et ce, afin d’accueillir les membres des deux Chambres législatives lors de la première réunion de la nouvelle session parlementaire. La coupole de la salle est l’une des plus grandes en Egypte et au Moyen-Orient. D’un diamètre de 52 m et d’une hauteur de 65 m, elle a été exécutée selon les procédés architecturaux les plus sophistiqués », explique l’ingénieur Tareq Safieddine, directeur du projet, précisant qu’il ne reste plus maintenant que les travaux de finition pour que le projet soit prêt à être inauguré le 30 juin prochain.

Quant au Sénat, il ne sera terminé que de l’extérieur le 30 juin car les travaux de construction n’y ont commencé que le 1er mai 2020. Pourtant, les travaux avancent à un rythme record. « 95 % des travaux de construction ont été achevés et le niveau des réalisations a atteint 61 % », explique l’ingénieur Essam Abdel-Khaleq, responsable du projet du Sénat. D’une superficie totale de 33 000 m2, il se trouve juste à côté du Conseil des députés. Sa salle principale peut assimiler jusqu’à 406 membres et porte elle aussi une coupole de 35 m de diamètre et 40 m de hauteur dont la construction est terminée.

Le quartier des affaires au coeur de la Capitaleadministrative

Construit sur une superficie de 195 feddans, soit 1 700 000 m2, le quartier central des affaires se trouve exactement au centre de la Nouvelle Capitale administrative. Avec des investissements de 47 milliards de livres égyptiennes, il représente un modèle des villes intelligentes et durables. Entièrement financé par la compagnie chinoise CSCEC qui exécute le projet en coopération avec des compagnies égyptiennes, le quartier comprend 20 gratte-ciel à usage administratif, commercial et résidentiel, dont la célèbre tour iconique. Le quartier, muni de vastes garages souterrains et de grands espaces verts, devra abriter la Banque Centrale d’Egypte, l’imprimerie des billets de banque, le siège des banques et des institutions financières oeuvrant en Egypte, ainsi que 12 centres commerciaux et 5 bâtiments résidentiels et hôteliers. Bénéficiant de nombreux avantages économiques et logistiques que l’on ne peut trouver ailleurs dans la région, le quartier central des affaires devra attirer les compagnies internationales oeuvrant dans la région et assurer ainsi des milliers d’offres d’emploi aux Egyptiens.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire