Semaine du 24 au 30 mars 2021 - Numéro 1367
Un long processus
Nada Al-Hagrassy24-03-2021
 
  Depuis octobre dernier, le processus de réconciliation est passé par de multiples étapes. Retour sur les plus importantes.

2020

23 octobre : Les parties en conflit en Libye concluent un accord de cessez-le-feu permanent avec effet immédiat après cinq jours de discussions à Genève sous l’égide de l’Onu.

26 octobre : La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) annonce la levée de l’état de force majeure, donnant ainsi le feu vert à la reprise des exportations de pétrole depuis deux principaux terminaux à l’est du pays.

13 novembre : L’Onu annonce que des représentants libyens de tous bords rassemblés à Tunis, dans le cadre d’un dialogue politique, sont parvenus à une feuille de route préliminaire prévoyant des élections « crédibles » dans un délai de 18 mois.

2021

20 janvier : Les participants au dialogue politique inter-libyen, réunis en Egypte, ont convenu de l’organisation d’un référendum sur la Constitution avant les élections en décembre 2021.

5 février : Désigné premier ministre par intérim par 75 responsables libyens sous l’égide de l’Onu, Abdel-Hamid Dbeibah, chargé d’organiser la transition jusqu’aux élections prévues en décembre, prête serment au siège provisoire du parlement dans la ville de Tobrouk.

10 mars : La Chambre des représentants vote la confiance au Gouvernement d’Union Nationale (GUN) dirigé par Abdel-Hamid Dbeibah pour mener le pays à des élections présidentielle et législatives le 24 décembre 2021.

11 mars : Après 7 ans d’interruption, les vols reprennent entre Mistra et Benghazi. Quatre vols hebdomadaires sont désormais programmés pour rassembler les habitants du même pays.

15 mars : Le premier ministre Abdel-Hamid Dbeibah et son gouvernement prêtent serment devant le parlement.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire