Semaine du 10 au 16 mars 2021 - Numéro 1365
Tarek Fahmy : La menace sera toujours présente en Iraq
  3 questions à Dr Tarek Fahmy, professeur de sciences politiques à l’Université américaine du Caire, sur la situation sécuritaire en Iraq.
Tarek Fahmy
Sabah Sabet10-03-2021

Al-Ahram Hebdo : Plusieurs attaques ont récemment visé des soldats américains en Iraq, toujours avec le même mode opératoire. Est-ce une reprise des actes terroristes anti-amé­ricains ?

Dr Tarek Fahmy : L’augmentation des actes terro­ristes en Iraq, surtout ceux ciblant les Américains, n’est pas sans lien avec les groupes soute­nus par l’Iran, mais aussi d’autres groupes hostiles à la présence américaine. Ce qui importe, c’est la récurrence de ces attaques visant des cibles américaines dans la région de la Zone verte et ses environs, une zone ultra-sécurisée de Bagdad où se trou­vent l’ambassade américaine et les plus grandes institutions du pays. Autre point important, la recrudescence de ces attaques coïncide avec les déclarations de responsables américains appe­lant à faire face à la situation sécuritaire en Iraq.

— Quel en est donc le mes­sage envoyé ?

— Téhéran veut montrer à Washington qu’il possède des cartes de pression et qu’il est capable de les exploiter dans la période à venir dans les discus­sions avec les Occidentaux sur le nucléaire et obtenir la levée des sanctions. A leur tour et en guise de réponse, les Etats-Unis ont mené un raid contre des mili­ciens pro-Iran en Syrie.

— L’Iraq continue donc d’être le théâtre des règlements de comptes régionaux …

— Malheureusement, à mon avis, les attaques ne vont pas s’arrêter de sitôt, en Iraq et ailleurs. A son tour, Washington ne va pas rester immobile, on a vu qu’il a répondu en Syrie. Pourtant, la menace sera toujours présente en Iraq, surtout contre les cibles américaines. Les attaques visant la Zone verte, considérée comme la région la plus sécurisée de tout l’Iraq, sont un message qui doit être pris en considération par les Américains, surtout dans leurs prochains mouvements en Iraq.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire