Semaine du 20 au 26 janvier 2021 - Numéro 1358
Girard fête ses 130 ans : Un parcours très riche !
 
Girard fête ses 130 ans : Un parcours très riche !
Mervat Barsoum*20-01-2021

Al-Ahram Hebdo lui laisse la parole à l’occasion des 130 ans de l’école Girard.

Etant ancienne élève de Girard, j’ai eu la chance d’avoir soeur Marie Paul comme directrice. Elle est une personne inoubliable qui m’a appris à donner et à se donner sans limites. Cette année, les 130 ans de Girard ont coïncidé avec mes 30 ans de travail dans cette institution. L’envie de transmettre et d’être en contact direct avec les jeunes m’ont poussée à devenir enseignante à l’âge de 21 ans.

Pour moi c’est une mission qui va au-delà de la transmission du savoir mais qui vise la formation de person­nalités indépendantes et fortes pré­parées à la vie professionnelle.

Girard fête ses 130 ans : Un parcours très riche !

Cette année, Girard fête ses 130 ans. J’ai la joie d’être responsable de cet établissement scolaire pendant cette année importante. L’établissement est une des plus anciennes écoles francophones catholiques à Alexandrie, fondé par Aimé Antonin Girard en 1890. C’est une histoire de famille : le fondateur est secondé par son épouse et à sa mort c’est Thérèse Girard, sa fille, qui prend la direction, rejointe par une autre soeur, Marie-Louise de Fonseca.

Avec l’âge, toutes deux cherchent ensuite à passer le relais. En 1951, un accord est passé avec la congré­gation des soeurs franciscaines de Marie. Le slogan, très alexandrin, Girard est un phare de la culture, de la science et de l’éducation !

Comme le proclame sa mission : « L’école Girard vise à former une étudiante trilingue, créatrice, capable de communiquer avec la société, apte à s’adapter aux perpé­tuels changements, ayant une per­sonnalité distincte et autonome, dis­posant de bons principes et de valeurs qui lui permettent de parti­ciper au développement de sa patrie ». Ainsi, l’éducation des élèves est guidée par la vision de l’école. Avec les années, l’école est devenue un lieu sûr de formation de la jeunesse. L’école est réputée pour son niveau d’exigence. Nous offrons à nos élèves un accompa­gnement personnalisé. Nous leur portons un regard positif qui les aide à grandir.

A Girard, nous avons deux classes de petite section et notre capacité d’accueil est de 90 élèves. Nous recevons chaque année entre 300 et 350 demandes, ce qui montre le degré d’attraction de l’école car chaque année au bac, des élèves de Girard sont soit parmi les premières de la République, soit d’Alexandrie.

2020 a été l’année de célébration des 130 ans de l’école Girard. Une année exceptionnelle de fête et de joie. Cette année a vu plusieurs évé­nements et plusieurs visites impor­tantes. Le premier événement était une fête organisée à la rentrée sco­laire, destinée aux élèves de la maternelle au secondaire. Même les anciennes élèves, les professeurs et les parents étaient présents. C’était une ambiance très gaie et tout le monde s’est bien amusé. Ensuite, on a pris la photo à drone « 130 EG » pour « Ecole Girard 130 ans ». Tout le monde a été dans la photo : élèves depuis la maternelle jusqu’au bac, professeurs et ouvriers. Un autre événement a été la messe des 130 ans. C’était vrai­ment grandiose en présence de Monseigneur Bakhomios, l’Evêque des Coptes catholiques, et y étaient présents élèves, professeurs, parents et anciens élèves.

L’école a aussi reçu cette année la visite de Son Excellence Janaina Herrera, consule de France à Alexandrie, ainsi que celle de Youssef El Dib, sous-secrétaire du ministère de l’Education.

Lorsqu’une ancienne élève revient après plusieurs années dans son ancienne école, elle est frappée par le grand changement qu’elle constate : des bâtiments rénovés, théâtre construit, équipements de toutes les classes avec vidéoprojec­teurs. En 2020 avec le Covid, il a fallu s’adapter. On a acheté une dizaine d’ordinateurs équipés de micros et d’écouteurs, à part ceux déjà présents dans les classes, afin d’assurer un enseignement en ligne pour toutes les classes.

Girard fête ses 130 ans : Un parcours très riche !

L’école Girard met sa fierté dans le déve­loppement du niveau de la langue française et anglaise des élèves. En plus des examens DELF/DALF, elle propose les examens « Sorbonne » et « Cambridge », et les élèves affichent de bons résultats malgré leur jeune âge. Les jeunes girardiennes aiment les défis et plusieurs se sont présen­tées pour l’examen du DALF C2, qu’elles ont réussi. Depuis 2019, des volontaires français donnent des cours de français aux élèves. C’est très motivant pour tous les cycles scolaires.

Les activités scolaires sont une opportu­nité d’or pour que les étudiantes cassent le rythme monotone des journées scolaires. Les élèves participent à toutes les activités proposées par la Bibliothèque d’Alexandrie et l’Institut Français ainsi que d’autres par­tenaires tels : l’AEPF, le CEA, l’Université de Pharos. Aussi, participe-t-on à des pro­jets internationaux : l’inauguration du MUCEM, le printemps des lycées et le congrès de la Nature UICN à Marseille.

Girard fête ses 130 ans : Un parcours très riche !

La section française est le nouveau projet de l’établissement. Nous avons opté pour le bac français dès 2019 pour offrir une qualité d’enseignement aux élèves qui le désirent.

Bien convaincue que le processus de l’ap­prentissage ne s’arrête point et qu’un bon enseignant ne cesse d’apprendre et d’enri­chir ses connaissances, l’école Girard veille à former son corps professoral perpétuelle­ment. Ainsi, l’établissement répond à sa vision et à sa mission en déployant un effort considérable en matière de formation conti­nue pour les équipes pédagogiques.

Reste un dernier mot à dire : à tous ceux qui ont participé à la vie de l’école Girard (personnels de direction, professeurs, élèves, ouvriers, parents, anciens), un grand merci. Mes sincères félicitations à Girard qui a poursuivi sa mission avec conviction, vigueur et modestie pendant des décennies.

*Proviseure-adjointe

Madame Mervat Barsoum

Girard fête ses 130 ans : Un parcours très riche !

Proviseure-adjointe de l’école Girard, elle est une figure très connue à Alexandrie. Son parcours professionnel date de 1991.

Elle a commencé comme enseignante au cycle primaire puis secondaire. Ensuite, elle est devenue coordinatrice de français et responsable de cycle.

Elle a enseigné pendant des années à l’Ins­titut Français, elle a été une des premiers examinateurs de DELF et a suivi la forma­tion des formateurs en France.

Aujourd’hui, elle dirige l’école avec le Père Antonios Ghattas et elle est responsable du comité de formation pour le français du secrétariat des écoles catholiques.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire