Semaine du 6 au 12 janvier 2021 - Numéro 1356
La première frégate italienne rejoint la marine égyptienne
  « Al-Galala, la première frégate italienne, de type FREMM Bergamini a accosté, jeudi 31 décembre, à la base navale d’Alexandrie au nord de l’Egypte. Elle a rejoint la flotte navale nationale qui a connu, au cours de ces dernières années, un grand essor technologique au niveau de l’armement et de la formation ».
La première frégate italienne rejoint la marine égyptienne
May Al-Maghrabi06-01-2021

« Al-Galala, la première frégate italienne, de type FREMM Bergamini a accosté, jeudi 31 décembre, à la base navale d’Alexandrie au nord de l’Egypte. Elle a rejoint la flotte navale nationale qui a connu, au cours de ces dernières années, un grand essor technologique au niveau de l’armement et de la formation ». C’est ce qu’annonce le communiqué du colonel Tamer Al-Réfaï, porte-parole de l’armée. Développée par les chantiers navals italiens Fincantieri, il s’agit de la première des deux frégates FREMM Bergamini, commandées dans le cadre d’un accord conclu entre l’Italie et l’Egypte en juin dernier pour une valeur de 1,2 milliard de dollars et qui « reflète la volonté de renforcer la coopération et le partenariat entre les deux pays amis ». L’amiral Ahmad Khaled, chef des forces navales, a assisté à la cérémonie organisée à cette occasion. Dans son discours, il a souligné que les forces armées adoptent une stratégie intégrale de rénovation de la flotte navale, afin de renforcer ses aptitudes au combat. « La frégate italienne est l’une des unités les plus élaborées de la flotte navale égyptienne et représente un élément de dissuasion qui permettra de préserver la paix, d’assurer la sécurité du Canal de Suez et de garantir la liberté de navigation maritime au regard des énormes défis que présente la région, comme le terrorisme et la migration clandestine », a affirmé Khaled. Selon le communiqué de l’armée, la nouvelle frégate aura une autonomie de 6 000 miles nautiques. Elle se distingue par des caractéristiques techniques exceptionnelles et des systèmes d’armes modernes qui lui permettent d’effectuer toutes les missions de combat en mer en temps de paix et de guerre. Son équipage a été formé en un temps record à un programme simultané exécuté en deux phases en Italie et en Egypte. « Cette nouvelle acquisition contribuera à renforcer les capacités des forces navales égyptiennes à la sécurisation des frontières, des lignes maritimes, des ressources naturelles en Méditerranée et en mer Rouge, ainsi qu’au soutien et à la protection des forces terrestres déployées dans les eaux territoriales lors des missions d’attaque et de défense », peut-on lire dans le communiqué.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire