Semaine du 2 au 8 décembre 2020 - Numéro 1352
Remettre le processus de paix sur les rails
  Le président Sissi a reçu, lundi 30 novembre, son homologue palestinien, Mahmoud Abbas. Au menu des discussions, les moyens de relancer le processus de paix basé sur la solution à deux Etats.
Remettre le processus de paix sur les rails
May Al-Maghrabi02-12-2020

« La cause palestinienne restera une priorité de la politique égyptienne ». C’est ce qu’a affirmé, lundi 30 novembre, le président Abdel-Fattah Al-Sissi lors de sa rencontre au Caire avec le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas. La visite du président palestinien au Caire fait partie d’une tournée qu’il effectue pour coordonner les positions palestiniennes avec la Jordanie et l’Egypte avant l’entrée de Joe Biden à la Maison Blanche le 20 janvier. Le sommet Sissi-Abbas s’est tenu au palais d’Ittihadiya en présence du ministre des Affaires étrangères Sameh Choukri, et du chef des renseignements généraux, le général Abbas Kamel, du chef du service de renseignement général palestinien, le général Magued Faraj, chef du renseignement général ainsi que de Hussein Al-Cheikh, chef de l’Autorité des affaires civiles ainsi que de l’ambassadeur palestinien au Caire, Diab Al-Laoh. Les derniers développements de la question palestinienne et du processus de paix étaient au centre des discussions des deux présidents, comme l’a déclaré l’ambassadeur Bassam Radi, porte-parole de la présidence, dans un communiqué. « La position de l’Egypte restera constante vis-à-vis de la cause palestinienne ainsi que son plein soutien aux positions palestiniennes et à leurs choix sur un règlement politique du conflit israélo-palestinien », a affirmé le président Sissi à son homologue palestinien, tout en soulignant que l’Egypte poursuivra ses efforts destinés au rétablissement des droits légitimes du peuple palestinien conformément aux références de la légitimité internationale. Le président Sissi a surtout réitéré que « la phase actuelle exige la solidarité et l’intensification des efforts arabes en vue de reprendre les négociations de paix ». De son côté, le président palestinien a exprimé son appréciation « au soutien de l’Egypte à la cause palestinienne, son rôle axial au processus de paix et ses efforts continus destinés à préserver les droits du peuple palestinien et à parvenir à l’unité nationale palestinienne ». Abbas a d’ailleurs souligné l’importance qu’il accorde à la consultation et à la coordination avec le président Sissi sur l’ensemble de la situation en Palestine ainsi que sur les déterminants de la position palestinienne à la lumière de l’évolution que connaît la Cause palestinienne et les changements survenus au cours de la dernière période sur les scènes régionales et internationales. Selon le communiqué de la présidence, il était convenu de poursuivre les consultations et la coordination intensifiées entre les deux présidents sur les prochaines démarches à prendre pour faire bouger le statu quo et relancer les négociations de paix. Par ailleurs, la rencontre a passé en revue les efforts de l’Egypte destinés à maintenir le calme dans la bande de Gaza. A cet égard, le président a indiqué que les démarches de l’Egypte visent à préserver la sécurité et la stabilité du peuple palestinien et à améliorer les conditions humanitaires et économiques de la bande de Gaza. « L’Egypte poursuit ses efforts pour achever le processus de réconciliation et parvenir à un consensus politique dans le cadre d’une vision unifiée entre toutes les forces et factions palestiniennes aptes à réaliser l’unité et les intérêts du peuple palestinien », a affirmé le président Sissi.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire