Semaine du 3 au 9 juin 2020 - Numéro 1326
Réouverture des musées : La sécurité avant tout
  Alors que les musées doivent rouvrir prochainement leurs portes en Egypte, le ministère du Tourisme et des Antiquités annonce une série de mesures pour assurer la sécurité du public.
Réouverture des musées
Nasma Réda03-06-2020

Avec le retour prochain à la vie normale, le ministère du Tourisme et des Antiquités s’ap­prête à rouvrir les musées égyp­tiens. « Les musées accueilleront prochainement les personnes qui s’intéressent à la civilisation égyp­tienne », a déclaré le ministre du Tourisme et des antiquités, Khaled El-Enany, dans une allocution adressée au public à travers une vidéo publiée à l’occasion de la Journée internationale des musées. Cette décision est en fait une étape parmi d’autres dans le cadre du déconfinement lancé par les auto­rités égyptiennes. « Bien que la date précise de la réouverture ne soit pas encore déterminée, tous les musées se préparent à cet évé­nement prévu dans quelques semaines en respectant les mesures de distanciation sociale », sou­ligne Moëmen Osmane, chef du secteur des musées au ministère du Tourisme et des Antiquités. Et d’ajouter: « Normalement, le redémarrage se fera en accueillant de petits groupes, mais si les réser­vations dépassent une certaine limite, nous essayerons de les réduire. Nous travaillons en vue de limiter le nombre de visiteurs dans certaines limites dans la même salle pourvu qu’ils ne se croisent pas ». Etant donné la suspension des vols internationaux, les musées dans cette première phase d’ouver­ture dépendront uniquement des citoyens égyptiens. Par ailleurs, les visiteurs seront plus à l’aise et leur expérience sera plus agréable sur­tout qu’ils pourront contempler de près et plus facilement les chefs-d’oeuvre exposés.

De strictes mesures de protection seront imposées aux visiteurs: les masques et les gants seront obliga­toires pour les employés comme pour les visiteurs, la température sera prise par caméra thermique et des contrôles de température auront lieu à l’entrée des musées. Quiconque a de la fièvre sera inter­dit d’entrée. « Du gel hydroalcoo­lique sera aussi à disposition des visiteurs dans les salles qui seront régulièrement désinfectées », reprend Osmane. D’après lui, les personnes autorisées à entrer seront limitées, et une distance d’au moins un mètre sera requise entre les visiteurs, comme c’est le cas dans d’autres pays. De même, conformément aux recommanda­tions de l’Unesco, des panneaux seront installés à l’entrée et devant les guichets incitant les visiteurs à respecter la distanciation sociale.

De plus, les réservations par téléphone ou en ligne seront pos­sibles, le contrôle des billets par lecteur optique sera également possible assurant ainsi un paie­ment sans contact. « Les réserva­tions en ligne ne seront pas appli­quées dans tous les musées, mais tous les moyens sanitaires seront mis en place pour protéger nos employés », assure le président du secteur des musées.

Selon lui, le ministère du Tourisme et des Antiquités n’a pas encore décidé si tous les musées en Egypte (Il y en a 26) seront rou­verts ou uniquement pour les grands musées nationaux. Le ministère étudie également la pos­sibilité de rétablir certains services dans les musées comme les bazars, les restaurants et les cafés. « Il a été convenu que ces services appli­queront les mêmes mesures de pré­vention que celles adoptées dans les hôtels et nous cherchons à rendre possible l’achat des souve­nirs en ligne comme le suggère l’organisation onusienne », explique Osmane.

A noter que certains musées européens ont déjà ouvert leurs portes ou ont annoncé une réou­verture au mois de juin sous condi­tions. Certains musées ouvriront leurs portes de manière partielle, d’autres limiteront le nombre de visiteurs à 50. Des mesures ont été prises pour assurer une circulation fluide à l’intérieur des musées.

Cependant, des files d’attente peuvent être possibles, spéciale­ment pendant les week-ends. Afin d’éviter les grandes affluences, les musées invitent les visiteurs à favoriser les visites pendant les jours de la semaine. Dans la plu­part des pays, les visites guidées et les événements culturels ont été annulés jusqu’à nouvel ordre. Les restaurants, les cafés et les bou­tiques resteront temporairement fermés. « Nous suivons de près l’expérience des différents musées dans le monde qui ont déjà rouvert leurs portes partiellement ou tota­lement pour voir les mesures prises dans ces musées et les éva­luer », souligne Névine Nizar, assistante du ministre du Tourisme et des Antiquités pour la muséolo­gie.

En effet, la réouverture des musées et le retour des visiteurs sont impatiemment attendus par les employés des musées. « Les musées ont un rôle culturel. Nous ne cherchons donc aucun gain financier. Notre objectif au cours de cette phase et même le reste de l’année est de retrouver nos visi­teurs et consolider la coopération avec les écoles et les jeunes ama­teurs de la civilisation égyp­tienne », précise Osmane.

Il assure que les horaires de l’in­terdiction de circuler seront scru­puleusement respectés, et que les musées resteront ouverts aux heures habituelles mais que les visites nocturnes du Musée égyp­tien de la place Tahrir, du Musée d’art islamique, du Musée copte et de celui de Gayer Andreson seront temporairement suspendues. Ces visites avaient été instaurées à la demande des amateurs des musées qui préfèrent échapper au flux habituel des visiteurs.

La réouverture des musées est l’une des étapes du déconfinement et du retour à la vie normale. Elle nécessite une stricte organisation. « Il est encore trop tôt pour com­prendre l’avis du public isolé depuis quelques mois et qui fuit les rassemblements. Il est aussi diffi­cile de prévoir les tendances de demain », conclut Osmane.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire