Semaine du 8 au 14 janvier 2020 - Numéro 1306
Passage en revue des principaux sites de la Nouvelle Capitale administrative
08-01-2020
 
  Le transfert de l’appareil administratif de l’Etat à la Nouvelle Capitale administrative marque la naissance d’une nouvelle agglomération urbaine. Passage en revue de ses principaux sites.

Le quartier gouvernemental

S’étendant sur une superficie de 550 feddans (4,8 millions de m2), le quartier gouvernemental accueillera dès le 1er juillet le gouvernement égyptien dans ses 36 bâtiments dont 34 sont réservés aux ministères, un au Conseil des ministres et un au parlement qui occupe à lui seul une superficie de 19 feddans (80000 m2) et qui entrera en fonction en 2021. En fait, ce quartier devra servir toute l’Egypte vu que l’emplacement de la Nouvelle Capitale a été minutieusement choisi au carrefour des principales routes qui relient Le Caire aux différents gouvernorats égyptiens, entre la route de Suez, la route de Aïn-Sokhna, la route périphérique moyenne et la route périphérique régionale. Selon les dernières déclarations du porte-parole de la Nouvelle Capitale administrative, le général Khaled Al-Hosseini, 83% des travaux de construction sont achevés dans le quartier gouvernemental alors que les travaux de finition et d’embellisse­ment avancent en parallèle et que les travaux d’infrastructure seront entièrement terminés en mars. Entièrement informatisé, le quartier accueillera dans un premier temps les ministères de la Production militaire, de la Justice, des Waqfs, du Logement, de l’Enseignement, de l’Enseigne­ment supérieur, de l’Approvisionnement et de la Santé. Tous les ministères seront reliés à une archive électronique afin de faciliter le transfert des données et les procédures administratives.

Le quartier gouvernemental

S’étendant sur une superficie de 550 feddans (4,8 millions de m2), le quartier gouvernemental accueillera dès le 1er juillet le gouvernement égyptien dans ses 36 bâtiments dont 34 sont réservés aux ministères, un au Conseil des ministres et un au parlement qui occupe à lui seul une superficie de 19 feddans (80000 m2) et qui entrera en fonction en 2021. En fait, ce quartier devra servir toute l’Egypte vu que l’emplacement de la Nouvelle Capitale a été minutieusement choisi au carrefour des principales routes qui relient Le Caire aux différents gouvernorats égyptiens, entre la route de Suez, la route de Aïn-Sokhna, la route périphérique moyenne et la route périphérique régionale. Selon les dernières déclarations du porte-parole de la Nouvelle Capitale administrative, le général Khaled Al-Hosseini, 83% des travaux de construction sont achevés dans le quartier gouvernemental alors que les travaux de finition et d’embellisse­ment avancent en parallèle et que les travaux d’infrastructure seront entièrement terminés en mars. Entièrement informatisé, le quartier accueillera dans un premier temps les ministères de la Production militaire, de la Justice, des Waqfs, du Logement, de l’Enseignement, de l’Enseigne­ment supérieur, de l’Approvisionnement et de la Santé. Tous les ministères seront reliés à une archive électronique afin de faciliter le transfert des données et les procédures administratives.

La cité de la culture et des arts

L’Egypte a de tout temps été le minaret de la culture et des arts dans le monde arabe. C’est pourquoi elle a décidé de se munir de la plus grande cité de la culture et des arts du monde dans la Nouvelle Capitale administrative. Construite sur une superficie de 127 feddans (533000 m2) selon les dernières technologies de pointe, cette cité représentera un centre de créa­tivité artistique et un phare de la culture mon­diale. Ce méga-projet englobe un grand opéra muni de 3 salles de 3300 sièges ainsi que d’un théâtre en plein air, un musée de l’opéra, un musée d’art contemporain regroupant les oeuvres des artistes égyptiens ainsi qu’un autre musée d’art contemporain dans le jardin de l’opéra exposant les oeuvres des artistes mondiaux et égyptiens, sans oublier une bibliothèque musicale regroupant les archives de l’opéra mondial, une cafétéria intérieure et une autre en plein air qui sera le lieu de rencontres des artistes et des amateurs. La cité comprendra également un centre de créativité artistique qui abritera les jeunes talents dans différents domaines, une salle de projection cinématographique, une grande salle d’événements d’une capacité de 2500 per­sonnes ainsi qu’une bibliothèque centrale pou­vant accueillir jusqu’à 6000 personnes. Cette cité de la culture et des arts ouvrira ses portes paral­lèlement au transfert du gouvernement à la Nouvelle Capitale administrative mi-2020.

Le monorail entre en service

Dès la mi-2022, un monorail reliera la Nouvelle Capitale admi­nistrative au Caire. Un consortium composé de Bombardier Transport, Orascom Construction et Arab Contractors a décroché le contrat pour la fourniture et l’exploitation des deux lignes de monorail qui relieront la Nouvelle Capitale administrative à l’Est du Caire et à la Cité du 6 Octobre à Guiza. La première ligne commencera à la station de métro du stade (troi­sième ligne) dans le quartier de Madinet Nasr sur une longueur de 54 km avec 21 stations pour arri­ver au quartier gouvernemental, alors que la deuxième ligne com­mencera à la station de métro de Gameat Al-Dowal Al-Arabiya (troi­sième ligne) pour arriver à la cité du 6 Octobre sur une longueur de 42km avec 12 stations. D’une capacité maximale de 45000 pas­sagers/heure dans chaque direc­tion, ce système de monorail entiè­rement automatisé représente une solution de mobilité intelligente pour l’avenir urbain du Caire. Grâce à une vitesse de 80km/h, le déplacement pour se rendre à la Nouvelle Capitale sera de 60 minutes et de 42 minutes pour se rendre à la cité du 6 Octobre.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire