Semaine du 11 au 17 décembre 2019 - Numéro 1303
Trois sarcophages dévoilés à Al-Assassif
  La mission archéologique française de l’Université de Strasbourg et de l’Institut Français d’Archéologie Orientale (IFAO) opérant à Al-Assassif, sur la rive ouest de Louqsor, vient de mettre au jour trois nouveaux cercueils en bois couverts de décorations colorées et d’inscriptions dans le temple funéraire de Padiaménopé (TT33).
Trois sarcophages dévoilés à Al-Assassif
Dalia Farouq11-12-2019

Selon Moustafa Waziri, secrétaire général du Conseil Suprême des Antiquités (CSA), les trois sarcophages datent de la XVIIIe dynastie et sont en bon état de conservation. Le premier sarcophage est de 195 cm de long et appartient à une femme nommée Ti Abou, alors que le deuxième, peint en jaune, mesure 190 cm de long et est orné avec des colonnes d’inscriptions hiéroglyphiques sur un fond blanc. Il appartient à une femme appelée Rao. Le troisième sarcophage est dépourvu de toute inscription et mesure environ 180 cm de long.

C’est la deuxième saison de fouilles pour la mission archéologique française dans la région d’Al-Assassif. Dirigée par Frédéric Colin, cette mission a réussi à dévoiler, au cours de la première saison, une stèle en pierre avec les noms des propriétaires de la tombe TT81, Titi Ankh et Anini, ainsi que deux cercueils en bois datant de la XVIIIe dynastie. La mission française poursuit ces fouilles et les études de la nécropole d’Al-Assassif afin d’en déchiffrer toutes les énigmes.



Mots clés:

Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire