Semaine du 6 au 12 novembre 2019 - Numéro 1298
Les auteurs de BD se rencontrent à Gurnah
  Golo, remarquable dessinateur français de BD, a lancé une résidence artistique qui se tiendra tous les ans dans sa maison de Gurnah, à Louqsor.
Les auteurs de BD se rencontrent à Gurnah
Dessin inspiré de Gurnah.
Névine Lameï06-11-2019

A l’occasion de la 5e édition du Festival Cairo Comix, un nouveau projet vient d’être lancé, celui d’une résidence artistique à Gurnah, sur la rive ouest de Louqsor, du 4 novembre au 29 décembre prochain. « La maison de Gurnah » a été créée à l’initiative de l’auteur et dessinateur français Golo. D’ailleurs il s’agit de la maison où il a lui-même logé à Louqsor pendant plusieurs années.

Cette résidence artistique, collective et internationale aura lieu chaque année, en partenariat avec l’Institut Français d’Egypte (IFE), la région Nouvelle Aquitaine, la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image, la ville d’Angoulême, le Grand Angoulême et l’association Leportillon.

Elle regroupera les sept artistes de nationalités différentes, réunis autour de Golo: la Grecque Kathrine Avraam, l’Italienne Valentina Principe, le Libanais Rojer Féghali, le Français Loïc Verdier ainsi que les Egyptiens Mohamad Salah, Mohamad Wahba Al-Chennawi et Dounia Mohamad.

Agés de 25 à 35 ans, les artistes qui participent à la résidence concevront une exposition qui sera présentée tout d’abord pendant le prestigieux Festival international de bande dessinée d’Angoulême, en 2020, puis en Egypte dans le cadre du Festival Cairo Comix dans sa 6e édition, toujours en 2020.

L’échange avant tout

L’exposition rassemblera le travail effectué pendant ce séjour de deux mois (making off, dessins, carnets, synopsis, planches BD, photos …) en un livre relatant l’expérience vécue et s’adressant à un large public. « L’idée de la résidence à Gurnah est née du fait que j’ai voulu avoir une motivation de venir en Egypte, non en tant que touriste, mais pour pouvoir faire des projets de BD avec des Egyptiens. J’ai passé plus de 20 ans à Gurnah, depuis 1993, et j’ai travaillé depuis les années 1970 dans la presse locale. J’ai également réalisé plusieurs expositions ayant pour thème les rues du Caire », souligne Golo, qui, après avoir tenu en 2014 une rétrospective au Caire intitulée : 1974-2014, 40 ans de dessins sur l’Egypte, s’est embarqué pour une nouvelle aventure sur le vaisseau de la Maison des auteurs d’Angoulême pour deux ans.

« C’est avec les jeunes auteurs talentueux que j’ai pu rencontrer à Angoulême que nous avons eu l’idée de créer un atelier international de BD en ligne, appelé Marsam. C’est une manière de rester en contact avec tous les auteurs de BD qui sont venus faire une résidence à Angoulême, comme d’avoir la possibilité de montrer leur travail sur le site Internet Marsam qui a un petit dieu protecteur, ou Bès, le dieu du foyer, dans la mythologie égyptienne », précise Golo. Et d’ajouter: « Je veux utiliser la maison de Gurnah pour faire quelque chose de créatif, la transformer en un endroit pour l’échange culturel et le travail en commun, entre auteurs dessinateurs de BD du monde, notamment ceux qui se sont installés ou venus en résidence à la Maison des auteurs d’Angoulême ».

Durant cette résidence, tout est possible, tout est ouvert selon l’affinité de chacun : travailler sur les sites archéologiques, la campagne, la foule… « La maison de Gurnah est située dans un haut lieu, sauvegardée telle une bande dessinée, ornant les murs des tombeaux de la Vallée des rois, l’un des plus anciens exemples de narration graphique. La maison de Gurnah est à un quart d’heure du temple de Habou et à cinq minutes du Ramesseum », conclut Golo, l’un des invités du Cairo Comix .


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire