Semaine du 23 au 29 janvier 2019 - Numéro 1259
Egypte, de l’importation à l’exportation du gaz
Gilane Magdi23-01-2019
 
 

Après la révolution de 2011, l’Egypte est devenue un importateur de gaz naturel, car sa production était insuffisante pour payer les redevances des compagnies d’exploration. Cette situation a conduit à la suspension de l’exploitation des gisements découverts dans les eaux profondes. Selon les chiffres du ministère du Pétrole, la facture mensuelle de l’importation de gaz était de 250 millions de dollars. Mais en 2013, sous la présidence d’Al-Sissi, la production de gaz naturel a augmenté pour de nombreuses raisons. Tout d’abord, la conférence économique de Charm Al-Cheikh a encouragé l’investissement dans la recherche du gaz naturel. Par ailleurs, le gouvernement a incité les sociétés pétrolières à lancer de nouveaux projets dans la production de gaz. Le gouvernement a également réglé les arriérés des sociétés étrangères, ce qui les a encouragées à investir de nouveau en Egypte. Par ailleurs, la découverte de l’énorme gisement Zohr avec une réserve de 30 trillions de pieds cubes a encouragé les entreprises italiennes à investir en Egypte et à financer les coûts d’exploitation en eaux profondes .



Mots clés:

Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire