Semaine du 28 novembre au 4 décembre 2018 - Numéro 1252
Hala Zayed : Nous nous sommes inspirés du système d’assurance français
  Hala Zayed, ministre de la Santé et de la Population.
Hala Zayed
(Photo : Mohamad Adel)
Marwa Hussein, Gilane Magdi et Amani Gamal El Din28-11-2018

La france est partenaire de notre orientation stratégique de réforme de l’assurance maladie. C’est certes un atout pour nous, car la France détient l’un des systèmes d’assurance santé les plus performants et les plus efficaces au monde.

Nous nous sommes dotés d’un partenariat complémentaire, public-privé, ONG. Tous travaillent d’arrache-pied et ont un objectif commun : la réforme des services de santé en Egypte. C’est ce qu’a déclaré la ministre de la Santé, Hala Zayed, lors de la session inaugurale du Forum franco-égyptien de la santé tenu le mardi 19 novembre 2018. Le forum a vu le lancement du Groupe Santé composé de 9 entreprises françaises qui ont pour objectif de soutenir les réformes médicales.

Cette initiative vient couronner de grands efforts déjà déployés, que ce soit au niveau de la coopération entre les deux ministres de la Santé et de l’Investissement, sous les directives du président Abdel-Fattah Al-Sissi, pour donner une impulsion à la réforme médicale, au niveau de l’attraction des investissements étrangers, de l’échange d’expertise et du soutien accordé à la production pharmaceutique.

Pour parvenir à ce solide partenariat avec la France, décideurs et hauts responsables de la santé dans les deux pays ont effectué plusieurs navettes. Même chose dans le secteur privé représenté par la Task Force, chargée du dossier santé du Groupe MEDEF International et Business France. Un dialogue a également été mené avec des institutions françaises comme l’AFD, qui est un contributeur effectif à la première phase de la réforme qui a commencé dans 5 gouvernorats avec un coût de 31 millions d’euros.

« Je voudrais remercier le côté français pour l’intérêt manifesté à notre soutien », a affirmé Hala Zayed. Et de préciser que jusqu’à la veille du forum, plusieurs rounds de négociations avaient eu lieu avec le côté français. « Je me rappelle qu’au début de mon mandat, il y a 5 mois, lors d’une visite éclair, une rencontre avait duré à Paris plus de 11 heures, qui était des plus fructueuses, avec les responsables français. Cette rencontre a donné le coup d’envoi aux réunions qui ont suivi au Caire », a-t-elle déclaré.

Dans son allocution, Hala Zayed a tenu à faire l’inventaire des domaines dans lesquels le côté français entend transmettre son expertise au côté égyptien, à commencer par l’assurance maladie, la gestion et l’équipement des hôpitaux, les régulations dans l’industrie pharmaceutique, les soins d’urgence et la fabrication du plasma et ses dérivés. Et elle a clôturé en réaffirmant la volonté du président de la République de faire aboutir ces efforts.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire