Semaine du 28 novembre au 4 décembre 2018 - Numéro 1252
Stéphane Romatet, ambassadeur de France en Egypte : La France souhaite être un partenaire de premier plan de l’Egypte pour accompagner son ambition de réforme santé
  Stéphane Romatet, ambassadeur de France en Egypte : A l’occasion du Forum franco-égyptien de la santé « La France souhaite être un partenaire de premier plan de l’Egypte pour accompagner son ambition de réforme santé »
Stéphane Romatet, ambassadeur de France en Egypte
28-11-2018

Le président Sissi a érigé la santé en grande priorité nationale. La mise en place d’une assurance maladie universelle, l’accès large à des soins de qualité ou encore la lutte contre les principales maladies, transmissibles ou non transmissibles, sont aujourd’hui au coeur de l’action de réforme lancée par le gouvernement égyptien. L’Egypte souhaite également développer une industrie pharmaceutique qui lui permette de devenir un grand acteur régional dans le domaine du médicament.

Sur tous ces sujets, la France souhaite être un partenaire de premier plan de l’Egypte pour accompagner son ambition de réforme. Via l’Agence Française de Développement (AFD), elle a d’ores et déjà financé, l’an dernier, un prêt de 30 millions d’euros pour le système de santé primaire dans plusieurs gouvernorats égyptiens. D’autres soutiens de la France sont aujourd’hui à l’étude et devraient voir le jour prochainement. La France veut aussi développer ses partenariats hospitaliers et de formation avec l’Egypte. Il existe aujourd’hui un lien entre le CHU de Qasr Al-Aïni et le CHU de Lille, mais nous voulons aller plus loin.

Stéphane Romatet, ambassadeur de France en Egypte
La ministre de la Santé, Hala Zayed, avec l'ambassadeur de France, Stéphane Romatet.

La France, c’est aussi ses entreprises qui ont une expertise reconnue dans le monde entier dans le secteur de l’assurance maladie et de la santé. Les entreprises françaises du secteur de la santé croient en l’Egypte, et je constate qu’elles veulent pouvoir saisir les occasions qui existent dans le pays. Certaines d’ailleurs le sont déjà, parfois depuis longtemps, comme Sanofi ou Servier, L’Oréal, AXA, Danone, Air Liquide Healthcare et Veolia. Ces entreprises, qui investissent et créent des milliers d’emplois en Egypte, depuis rejointes par Gide et EFESO, se sont constituées en « Groupe Santé », afin de proposer une expertise globale à même de répondre rapidement et avec des solutions intégrées à tous les besoins de l’Etat égyptien.

Parce que la France veut être la partenaire de référence à long terme de l’Egypte dans le secteur de la santé et de la protection sociale, l’ambassade de France avec les entreprises du « Groupe Santé » et Al-Ahram ont décidé d’organiser un Forum franco-égyptien de la santé le 19 novembre. Une délégation d’une dizaine d’entreprises françaises de la santé, membres du Mouvement des entreprises de France (MEDEF), y participera également.

Le Forum franco-égyptien de la santé, grand événement de la coopération franco-égyptienne, permettra, grâce aux échanges et rencontres prévus, de tracer les perspectives du partenariat franco-égyptien dans le secteur de la santé. Il sera également un moment de mobilisation des entreprises françaises qui, j’en ai la conviction, sauront être convaincues de la nécessité d’être aujourd’hui toujours plus présentes en Egypte.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire