Semaine du 21 au 26 juin 2018 - Numéro 1230
La perle de la Méditerranée s’embellit
  En plus de ses trésors archéologiques, Alexandrie peut compter sur l’infrastructure nécessaire à l’accueil de grands événements. Celle-ci sera encore renforcée en vue de la conférence générale du Conseil international des musées (ICOM), qui se tiendra dans la ville en 2022.
La perle de la Méditerranée s’embellit
L’architecture gréco-romaine orne le Mémorial du soldat inconnu à Alexandrie.
Dalia Farouq21-06-2018

Outre ses sites archéologiques d’une valeur inestimable, ses musées et ses autres atouts touristiques uniques, la ville d’Alexandrie possède aussi une infrastructure qui la rend apte à accueillir de grandes conférences, à l’instar de la conférence générale du Conseil international des musées (ICOM) qui s’y tiendra en 2022 (voir article principal). « Alexandrie possède l’infrastructure nécessaire pour accueillir des conférences grâce à ses hôtels et ses capacités d’hébergement ainsi qu’à ses salles de réunion, dont le Centre de conférences de la Bibliotheca Alexandrina. On travaille actuellement à améliorer ces infrastructures, afin de garantir la réussite de la conférence », assure Ali Al-Manesterli, président de la Chambre de tourisme d’Alexandrie.

Al-Manesterli précise que pour sa candidature, Alexandrie a présenté au Conseil consultatif de l’ICOM un dossier qui met en relief ses atouts touristiques autant que ses infrastructures, qui facilitent la tenue de la conférence et donc sa réussite. « Ce dossier comporte aussi le réaménagement qu’on compte faire dans la ville, afin de renforcer les infrastructures, comme le réaménagement et l’agrandissement de l’aéroport de Borg Al-Arab, dont la capacité doit passer de 1,2 million à 4,2 millions de passagers par an », explique Al-Manesterli. Une grande entreprise japonaise, spécialisée dans le réaménagement d’aéroports, a commencé les travaux qui devront être achevés avant 2022.

Augmenter la capacité hôtelière

En outre, le transport à l’intérieur de la ville sera aussi renforcé, et ce, grâce au réaménagement du tramway d’Alexandrie, qui est exécuté actuellement par une société chinoise. « Il s’agit aussi d’augmenter le nombre de wagons, afin d’élever la capacité de ce moyen de transport caractéristique d’Alexandrie à plus de 50 000 passagers par jour. Cela va fluidifier le trafic dans la ville toute entière », reprend Al-Manesterli.

Quant à la capacité hôtelière d’Alexandrie, elle est actuellement d’environ 5 000 chambres, dont moins de 40 % sont de la catégorie 5 étoiles. « Cette capacité sera augmentée pour atteindre plus de 8 000 chambres. On a commencé à construire un nouvel hôtel 5 étoiles, qui ajoutera plus de 1 200 chambres. On aura recours aussi à des yachts et des bateaux de croisière, toujours à Alexandrie. On a commencé à aménager les ports et les amarrages, qui permettront à ces hôtels flottants d’ancrer sur les rives d’Alexandrie », indique Ali Hussein, membre de la Chambre de tourisme. Il assure que la tenue de cette conférence à Alexandrie en 2022 et la promotion qui devrait être faite pour la ville d’ici-là contribueront à redynamiser le tourisme à destination d’Alexandrie. « On doit saisir l’occasion de faire la promotion de la ville dès maintenant, surtout que la courbe relative au mouvement du tourisme dans la ville est ascendante depuis l’année dernière », dit-il.

En fait, Alexandrie a enregistré 700 000 arrivées touristiques en 2017, soit une croissance de 20 % par rapport à 2016. « On s’attend à accueillir plus d’un million de touristes cette année et 2 millions et demi en 2022 », conclut Hussein.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire