Semaine 26 juillet au 1er août 2017 - Numéro 1185
Livres en bref
26-07-2017
 
 

Les mouvements sociaux
dans un dictionnaire

La maison d’édition Sefsafa vient de sortir la traduction arabe du Dictionnaire des mouvements sociaux, par Olivier Fillieule, Lilian Mathieu et Cécile Péchu, la traduction est réalisée par Omar Al-Chaféï, tandis que la révision et l’édition est conclue par Dr Dina Al-Khawaga. Ce premier dictionnaire, consacré à la sociologie des mouvements sociaux, a pour ambition d’offrir une synthèse pratique et maniable des concepts-clés dans ce domaine aux étudiants, enseignants du secondaire et du supérieur et aux professionnels. Le livre renvoie aux notions récemment développées reflétant la variété des courants qui se sont succédé ou qui coexistent aujourd’hui. Les auteurs, spécialistes internationalement reconnus ou jeunes chercheurs, se placent dans les débats les plus contemporains. Leur diversité garantit au lecteur le point de vue le plus ouvert possible sur ce champ de recherches.

La saga du Canal
de Suez primée à l’IMA

La Société des Amis de l’IMA, dont la présidente est Leïla Chahid, lance la 3e édition du Prix des Amis de l’IMA pour la création contemporaine arabe. Le prix a pour vocation de soutenir la jeune création issue du monde arabe. Il est doté d’une bourse de création de 5 000 euros. L’oeuvre de l’artiste lauréat sera présentée dans le cadre de l’exposition du printemps de l’IMA : la saga du Canal de Suez. Depuis les pharaons jusqu’au XXIe siècle. L’oeuvre entrera dans les collections du musée de l’IMA. La date limite pour rendre le projet est fixée au 15 septembre 2017. Les détails se trouvent sur l’adresse suivante : https://www.imarabe.org/fr/amis-de-l-ima/prix-des-amis-de-l-ima-pour-la-creation-contemporaine-arabe

Soirée de dédicace
La Maison d’édition et de distribu­tion Betana a tenu la semaine der­nière, à son siège au centre-ville du Caire, une soirée de dédicace de quatre nouveaux ouvrages, récem­ment publiés. Il s’agit du roman de l’écrivain Mokhtar Saad Chéhata, intitulé Assafra Qibli (Assafra de l’ouest), qui se déroule dans le quar­tier Assafra, situé à Alexandrie. Le deuxième ouvrage est celui de l’écri­vain Walid Alaaeddine, intitulé Chagara Watan Din (arbre patri reli­gion), qui fait partie de la série de la critique culturelle pour observer et analyser les problèmes de la société. Mohamad Chéhata Al-Omda est le chercheur dans le patrimoine popu­laire, auteur du troisième ouvrage intitulé Al-Oqili Wal Yaziya, il s’agit de la poésie traitant une histoire d’amour du patrimoine des Emirats arabes unis. Le quatrième ouvrage est celui du poète Mayssara Salaheddine, qui est une pièce théâtrale intitulée Trame Al-Raml (la trame Al-Raml).

Traduction
Le Centre national de traduction a publié récemment la traduction arabe du livre intitulé Emerging Perspectives on Nawal Al-Saadawi (perspectives émergentes sur Nawal Al-Saadawi), rédigé en anglais par les deux écri­vains Ernest Emenyono et Maureen Eke. La traduction est effectuée par la traductrice Soha Al-Sébaï. Le livre est centré sur les ouvrages de l’écrivaine et militante féministe Al-Saadawi, afin de communiquer le sens et les techniques de l’écriture au lecteur.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire