Semaine 26 juillet au 1er août 2017 - Numéro 1185
Les favoris de l’Hebdo
Névine Lameï26-07-2017
 
 

Cinéma

1. Cinéma. Dans Present From The Past (un cadeau du passé), la réalisatrice Kawsar Younès présente un extraordinaire périple personnel tourné intégralement en caméra cachée. Il s’agit du projet de fin d’année de la scénariste et réalisatrice qui a fait ses études à l’Institut du cinéma du Caire. Déchirée par son désir de présenter un thème personnel, la jeune cinéaste décide de choisir son père comme héros, à savoir Mokhtar Younès, lui-même ancien professeur à l’Institut du cinéma. Elle offre alors à celui-ci, relativement âgé mais encore actif, deux billets d’avion à destination de Rome, pour son 75e anniversaire, et l’aide à retrouver son ancienne bien-aimée, Patrizia. A Darb 1718. Le 30 juillet, à 21h.

Chants

2. Chants. De Suède où ses parents ont émigré alors qu’elle n’avait que 11 ans, la chanteuse Faia Younan regarde les pays auxquels elle tient avec amour : son pays natal, la Syrie, mais également le Liban, la Palestine et l’Iraq. Elle interprète essentiellement des chansons engagées où la Syrie est mise à l’honneur, et où la lutte pour la paix en demeure le sujet de prédilection. Au Jardin chinois, palais des congrès à Medinat Nasr, Le 28 juillet, à 21h.

Exposition

3. Exposition. A l’occasion de son 9e anniversaire, la galerie Al-Massar tient une exposition collective sous le titre de Visions contemporaines X, regroupant une trentaine d’artistes issus de générations différentes. Les oeuvres illustrent des sujets variant entre figures humaines, paysages, caricatures, etc. Y participent, entre autres, artistes-peintres : Hussein Youssef Amin, Seif Wanli, Mahmoud Khalil, Samir Rafi, Alexander Saroukhan, Hassan Soliman, Mahmoud Abdullah, Tahia Halim, Taha Hussein, Omar Al-Nagdi, Salah Enani, Hazem Taha Hussein, Essam Darwich et Karim Al-Qurity. Jusqu’à fin août.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire