Semaine 26 juillet au 1er août 2017 - Numéro 1185
Marchés
26-07-2017
 
 

A la loupe

Dette : Le gouvernement émet de nouveaux bons du Trésor

Le ministère des Finances va émettre des bons et des obligations du Trésor d’une valeur de 151,5 milliards de L.E. en août. Cela représente une hausse de 26,5 % par rapport à août 2016, où cette valeur avait été de 119,37 milliards de L.E. Mercredi 19 juillet, les rendements moyens sur les bons du Trésor à six mois et à un an ont baissé en Egypte lors d’une vente aux enchères avec une forte participation étrangère, selon la Banque Centrale d’Egypte (BCE). Le taux d’intérêt moyen sur les bons à 182 jours est tombé à 21,679 %, contre 22,278 %, lors de la dernière vente le 13 juillet. Quant à celui sur les bons à 364 jours, il s’est établi à 21,703 %, contre 21,993 % au préalable.

Les achats à l’étranger ont représenté 50,4 % de la vente de mercredi, soit 7,4 milliards de L.E. (413 millions de dollars), a déclaré à Reuters le responsable de la dette publique au ministère des Finances, Sami Khallaf. Le rendement moyen sur les obligations du Trésor à 5 et 10 ans a, en revanche, augmenté lors d’une vente aux enchères quelques jours plus tard, passant à 18,934 % contre 18,349, lors de la dernière vente aux enchères similaire, qui a eu lieu le 19 juin. Suite à la vente aux enchères du 18 juillet, le total des avoirs étrangers de la dette publique égyptienne s’est établi à 218 milliards de L.E., « ce qui représente une hausse de 7 % par rapport àla vente aux enchères précédente », a déclaré Khallaf. La demande relative à la dette intérieure égyptienne a augmenté depuis le commencement du flottement de la monnaie locale, en novembre 2016, qui s’inscrit dans le programme de financement signé avec le Fonds Monétaire International (FMI). La BCE a augmenté les taux d’intérêt directeurs de 700 points de base depuis le flottement.

Flashs

Télécom. Les résultats financiers préliminaires d’Orange Egypt font état de pertes au cours du premier semestre 2017. Dans un communiqué envoyé à la Bourse du Caire, l’opérateur de télécom français a indiqué que les pertes nettes de la compagnie s’élèvent à 1,1 milliard de L.E. pour les six premiers mois de l’année, contre 33,4 millions de L.E. à la même période en 2016. Quant au chiffre d’affaires d’Orange Egypt, il s’inscrit à 6,1 milliards de L.E. entre janvier et fin juin 2017, contre 5,8 milliards de L.E. au premier semestre 2016.

Banque. Les profits de la Commercial International Bank (CIB) ont augmenté de 29,2 % au cours du premier semestre 2017. Ils ont atteint 3,58 milliards de L.E. au cours de cette période, contre 2,75 milliards de L.E. au premier semestre 2016. Cette hausse des profits a notamment été importante au cours du premier trimestre 2017, lors duquel elle a atteint 35,6 %. u Huiles. L’Egypte a acheté 61 000 tonnes d’huiles végétales lors d’une adjudication la semaine passée, selon les indications de la General Authority For Supply Commodities (GASC). Il s’agit de 31 000 tonnes d’huile de tournesol, le reste étant de l’huile de soja. La GASC, acheteur des produits alimentaires subventionnés, notamment le blé et les huiles, n’a pas donné plus de détails.

Electricité. La Banque nationale d’Egypte est le leader d’une alliance de cinq banques (Arab African Bank, CIB, Banque Misr, QNB et la Banque nationale d’Egypte) qui viennent de donner leur accord pour un crédit de 37,4 milliards de L.E. destinées au développement des réseaux nationaux de transmission et de distribution d’électricité. Il s’agit du plus important financement octroyé au secteur de l’électricité par des banques. Le crédit s’étendra sur 3 ans et sera remboursable sur les 12 ans qui suivent à un taux d’intérêt de 18,35 %.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire