Semaine du 21 au 27 septembre 2016 - Numéro 1143
Les seconds Mistral russes livrés à l'Egypte
 
Les seconds Mistral russes livrés à l
(Photo : Reuters)
Chaïmaa Abdel-Hamid21-09-2016

Le Bâtiment de Projection et de Commandement (BPC) Anouar Al-Sadate a été livré, vendredi 16 septembre, à l’Egypte. Vers midi, le pavillon égyptien a été hissé sur le pont, en présence des chefs d’état-major des deux marines nationales. Ce navire militaire, long de 199 mètres, peut embarquer jusqu’à 16 hélicoptères et 1 500 passagers.

C’est en vertu d’un contrat conclu par la France avec Moscou, annoncé en 2010, que la construction, par le groupe industriel français DCNS, de deux navires de type Mistral a été lancée. Mais la crise ukrainienne est passée par là et après des mois de tension diplomatique, le contrat est annulé en août 2015. Deux mois plus tard, l’Egypte rachète ces deux navires.

Le premier, le Gamal Abdel-Nasser est parti de Saint-Nazaire en juin dernier. Le second, le Anouar Al-Sadate, en hommage au président égyptien assassiné, quitte le port de Saint-Nazaire cette semaine. A la barre, un équipage égyptien de 180 marins, formés par STX et l’organisme DCI, durant l’été, en un temps record.

Le Anouar Al-Sadate doit rejoindre Alexandrie le 1er octobre, après un exercice en mer. D’après l’amiral Rabie, chef d’état-major de la marine égyptienne, il servira « dans la lutte contre le terrorisme et contre l’immigration clandestine ».

Cette commande illustre le partenariat à long terme que l’industriel français a engagé avec la marine égyptienne, à qui il a livré l’an dernier son navire amiral, une frégate multimissions. Quatre Corvettes — des navires de combat de 100 m de long — vont également être construites d’ici deux ans, et des discussions sont en cours pour en commander deux de plus.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire