Semaine du 25 au 31 mai 2016 - Numéro 1128
Des accidents aux causes multiples
25-05-2016
 
  Les dernières années ont témoigné d'une série de catastrophes aériennes. Retour sur les plus marquantes.

Octobre 2015

Un Airbus A321 de la compagnie russe MetroJet effectuant la liaison entre Charm Al-Cheikh et Saint-Pétersbourg s’écrase quelques minutes après le décollage dans la pénin­sule du Sinaï, juste avant d’atteindre son altitude de croi­sière, tuant tous ses occupants. Il transportait 217 passa­gers et 7 membres d’équipage. Immédiatement, l’organisa­tion de l’Etat islamique revendique l’attentat.

Mars 2015

Un A380 de la Germanwings s’écrase dans les Alpes-de-Haute-Provence, en France, alors qu’il reliait Barcelone à Düsseldorf. A son bord, 144 passagers et 6 membres d’équipage, tous décédés dans le crash. Selon le Bureau d’Enquêtes et d’Analyses (BEA), le copilote Andreas Lubitz, atteint de troubles psychologiques, a volontairement préci­pité l’appareil dans les montagnes.

Juillet 2014

Un avion de ligne malaisien a disparu des radars à 10 000 mètres d’altitude dans l’est de l’Ukraine, puis s’est écrasé dans la région de Donetsk. Plus de 300 personnes trouvent la mort lors de cette catastrophe.

Mars 2014

Un avion de la Malaysia Airlines effectuant la liaison entre Kuala Lumpur et Beijing disparaît au-dessus de la mer de Chine une heure après son décollage. L’appareil, un Boeing 777 qui transportait 227 passagers et 12 membres d’équi­page, ne sera jamais retrouvé.

Juin 2009

Le vol 447 Air France, assuré par un Airbus A330-200 d’Air France transportant 228 personnes, dont 216 passagers, et qui assurait la liaison Rio de Janeiro-Paris-Charles-de-Gaulle, disparaît au-dessus de l’océan Atlantique à environ 950 km au large des côtes brésiliennes. Il n’y a aucun sur­vivant.

Juillet 2007

Un Airbus A320 de la compagnie brésilienne TAM avec 176 personnes à bord rate son atterrissage à l’aéroport Congonhas de Sao Paulo. Il percute ensuite une station-service et un hangar, faisant 199 morts. L’accident fait éga­lement 12 victimes au sol, portant ainsi le nombre total de victimes à 199.

Septembre 2006

Un Boeing 737-800 de la compagnie brésilienne Gol Transportes Aéreos entre en collision avec un jet d’affaires Embraer Legacy et s’écrase dans le Mato Grosso au Brésil. L’Embraer Legacy, avec 5 personnes à bord, a atterri sans faire de blessés. Aucune des 155 personnes à bord du Boeing 737 n’a survécu.

Mai 2006

Un Airbus A-320 de la compagnie arménienne Armavia transportant 113 personnes, dont 6 enfants et 8 membres d’équipage dans un vol assurant la liaison entre Erevan, en Arménie, et la station balnéaire russe de Sotchi s’abîme en mer Noire. Aucun survivant.

Août 2005

Un Boeing 737 de la compagnie chypriote Helios Airways, avec 115 passagers à son bord, dont 48 enfants et 6 membres d’équipage, en provenance de Larnaca (Chypre) à destination de Brno (République tchèque) s’écrase sur une zone non habitée à Varnava, à 40 kilomètres d’Athènes en Grèce. Il n’y a aucun survivant.

Mars 2003

Un Boeing 737-200 appartenant à la compagnie natio­nale Air Algérie s’écrase peu après le décollage de l’aéro­port de Tamanrasset, au sud d’Alger, des suites d’une panne de moteur, causant la mort de 103 passagers et membres d’équipage. Un seul survivant doit sa vie à son aspiration hors de la cabine et à sa chute sur un banc de sable, due au fait qu’il n’avait pas attaché sa ceinture de sécurité. Cette catastrophe a été imputée au vieillis­sement de l’appareil et à la négligence de la mainte­nance au sol.

Novembre 2001

Un Airbus A300-600 d’American Airlines à destination de la République dominicaine s’écrase sur le quartier du Queens à New York, peu de temps après avoir décollé de l’aéroport Kennedy. Il y a 265 morts, dont 5 personnes au sol.

Septembre 2001

4 avions de ligne sont détournés aux Etats-Unis par 19 terroristes. Deux de ces appareils sont précipités contre les deux tours jumelles du World Trade Center à New York et un troisième contre le Pentagone, siège du département de la Défense à Washington DC, tuant toutes les per­sonnes à bord, et de nombreuses autres travaillant dans ces immeubles. Le quatrième avion s’écrase en rase campagne à Shanksville en Pennsylvanie après que des passagers et des membres d’équipage, prévenus par téléphone de ce qui se passait ailleurs, avaient essayé d’en prendre le contrôle. C’est la plus grande catastrophe aérienne de tous les temps.

25 juillet 2000

Un Concorde d’Air France, moteur en feu au moment de son décollage de l’aéroport de Roissy, s’écrase à quelques kilomètres de là sur un hôtel à Gonesse (Val d’Oise), tuant ses 109 passagers et membres d’équipage ainsi que 4 per­sonnes au sol. C’est le premier et le seul accident d'un Concorde.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire