Semaine du 18 au 24 mai 2016 - Numéro 1127
L'avenir du dialogue entre Al-Azhar et le Vatican
Oussama Nabil18-05-2016
 
 

Récemment, des rumeurs ont circulé dans les médias européens autour d’une rencontre entre le Grand imam, Ahmad Al-Tayeb, cheikh d'Al-Azhar, et Sa Sainteté le Pape François, le Pape du Vatican. Beaucoup de ceux qui s’intéressent au dialogue interreligieux s’interrogent sur la véracité de ces rumeurs. Mais ni Al-Azhar, ni le Vatican n’a annoncé qu’une telle réunion a eu lieu. Il est à noter que ces rumeurs ont circulé lors de la visite du Grand imam en Allemagne et suite à son discours historique au parlement allemand qui a eu un grand écho dans les milieux religieux, politiques et médiatiques. Ceci grâce au contenu de ce discours qui s’est caractérisé par la simplicité du style, la clarté du sens, et surtout son impact positif sur l’audience. Je n’exagère pas si je dis que le discours du Grand imam a démoli le deuxième mur de Berlin représenté par l’islamophobie.

En effet, ces rumeurs traduisent un vrai souhait de certains sages d’une proche rencontre entre le Grand imam et le Pape du Vatican grâce à leurs nobles et courageuses positions face au terrorisme et à l’égard de la promotion de l’amour, de la fraternité et de la paix dans le monde. Rappelons que les relations entre Al-Azhar et le Vatican ont connu des hauts et des bas. Al-Azhar, en coopération avec le Vatican, a fait de son mieux pour confirmer l’importance du dialogue et trouver des solutions aux problèmes humains. Mais suite à des déclarations irresponsables qui ont détruit les principes du dialogue basé sur le respect mutuel, Al-Azhar a préféré suspendre le dialogue afin de ne pas entrer dans une polémique inutile qui pourrait compromettre le dialogue entre les deux religions et d'attendre le moment opportun pour reprendre le dialogue.

Cependant, Al-Azhar tient à reprendre le dialogue non seulement pour établir des ponts d’amitié avec le Vatican, mais aussi pour l’avenir de l’humanité. Car le dialogue est une partie intégrante du message universel de l’islam. Actuellement, la réalité humaine impose à toutes les institutions religieuses d’entamer un dialogue correspondant à cette réalité. Cette dernière exige une réflexion profonde sur des mécanismes inhabituels, afin d’arriver à des résultats fiables et réalisables sur le terrain. Il me semble que les visites successives du Grand imam en Orient et en Occident vont dans ce sens.

Dans ses discours, le Grand imam a exprimé, à maintes reprises, son souhait de rencontrer le Pape du Vatican au Caire ou au Vatican, dans le cadre du respect des protocoles des deux instances, et de bénir les nouveaux mécanismes de dialogue dans l’intérêt des peuples et des nations. De même, Sa Sainteté le Pape François a exprimé son souhait de rencontrer le Grand imam, Ahmad Al-Tayeb, pendant son retour d’un voyage en Argentine.

Il est à signaler que les traditions d’Al-Azhar et celles du Vatican ne permettent pas d’adresser des invitations d’une manière directe, soit à des autorités, soit à des personnes.

Je pense qu’il est nécessaire de préparer le terrain à une réunion au sommet entre le Grand imam d’Al-Azhar et le Pape du Vatican, suite à des réunions entre une délégation d’Al-Azhar et une délégation du Vatican, dont la mission est de concevoir une nouvelle vision et de nouveaux mécanismes de dialogue l



Mots clés:

Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire