Semaine du 20 au 26 avril 2016 - Numéro 1123
La réplique chinoise du Sphinx sera détruite
  Une réplique, presque de grandeur nature du Sphinx, érigée en 2014 à Hebei en Chine à 300 kilomètres au nord-est de Pékin, sera bientôt détruite.
La réplique chinoise du Sphinx sera détruite
20-04-2016

Tout de suite après l’inauguration de cette réplique en 2014, le ministre égyptien des Antiquités de l’époque, Mohamad Ibrahim, avait porté plainte auprès de l’Unesco au sujet de cette réplique, jugée laide et portant atteinte au monument d’origine. Il avait alors demandé à l’Unesco d’appliquer l’accord de 1972 concernant la protection du patrimoine culturel et naturel des pays. La sixième clause de cet accord prévoit que les pays membres ne doivent pas nuire, directement ou indirectement, au patrimoine culturel ou naturel de tout autre pays membre. « Nous avons un profond respect pour l’héritage culturel mondial et nous présentons nos excuses au cas où il y aurait eu un malentendu », a déclaré un responsable chinois du projet. Selon lui, cette réplique devrait uniquement servir de décor provisoire au tournage de films et de séries télévisées.

Une société chinoise avait fabriqué une réplique de taille presque réelle (10 cm de moins) du Sphinx de Guiza sur un terrain vague de la ville de Shijiazhuang. Cette copie, qui mesure donc 60 mètres de long et 20 mètres de haut, comprenait par ailleurs trois entrées, une sur le devant et deux sur les côtés. Beaucoup de touristes chinois grimpaient sur le Sphinx pour se faire prendre en photo.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire