Semaine du 23 au 29 décembre 2015 - Numéro 1106
Haltérophilie : L’Egypte sans concurrent
  Les Championnats arabe et afro-asiatique d’haltérophilie se sont achevés le 19 décembre, à Charm-Al-Cheikh, sur une large domination de l’Egypte.
Haltérophilie
L'Egypte a dominé les championnats arabe et afro-asiatique. (Photo : Facebook de l'athlète)
Doaa Badr23-12-2015

La sélection égyptienne d’haltérophilie a totalement dominé les Championnats arabe et afro-asiatique, qui se sont déroulés du 16 au 19 décembre à Charm Al-Cheikh. Les Egyptiens ont terminé à la 1re place chez les hommes et chez les dames avec un total de 88 médailles d’or et 6 médailles d’argent, au total des deux compétitions, ensemble chez les hommes et les dames. Chez les hommes, l’Egypte s’est classée à la 1re place devant l’Algérie, 2e, et la Tunisie, 3e. Chez les Dames, l’Egypte a encore terminé 1re devant l’Algérie, 2e et les Emirats arabes unis, 3e.

En plus, l’haltérophile égyptien Mohamad Ihab (77kg) a été élu meilleur athlète de la compétition. Tandis que sa coéquipière, Chaimaa Khalaf, est élue meilleure athlète chez les dames.

A noter que cette compétition a affronté des problèmes concernant l’organisation. Deux semaines avant le début de la compétition, 19 pays avaient déclaré leur participation, mais avec le temps le nombre a baissé. D’abord des pays se sont excusés, tels que l’Arabie saoudite et le Cameroun. Ensuite certains pays n’ont pas eu l’habilitation de sécurité avant la compétition : il s’agit là de l’Iraq, de la Libye et du Yémen. Donc, 9 pays seulement ont disputé ces Championnats, ce qui a affecté le niveau de la compétition. « Notre but lors de ces Championnats n’était pas de battre les records personnels des athlètes, mais d’assurer l’or avec le minimum d’efforts possibles », conclut Khaled Qorani, entraîneur de l’équipe hommes.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire