Semaine du 9 au 15 septembre 2015 - Numéro 1092
Marchés
09-09-2015
 
 

A la loupe

7 ans pour la nouvelle capitale
Achraf Salman, ministre de l’Investissement, a déclaré à la conférence d’Euromoney que, malgré tous les défis qui se dressent devant le projet de la nouvelle capitale, dont la première phase est censée être achevée dans les 7 prochaines années, le gouvernement entend poursuivre le projet. Mais à cause des problèmes qui entourent le dossier, il a été décidé que le gouvernement deviendrait l’un des partenaires exécuteurs du projet.
Par ailleurs, Hani Al-Assal, PDG de la compagnie immobilière Misr Italia, a affirmé que sa société s’est présentée parmi un consortium qui englobe 10 sociétés géantes pour la construction de la nouvelle capitale. Le consortium va injecter des investissements préliminaires de 30 milliards de L.E. Jusqu’à présent, le gouvernement n’a pas annoncé sa part de contribution dans ce consortium.
Achraf Salman a également ajouté qu’il est prévu que des investisseurs chinois contribuent à hauteur de 40 % des investissements. Emaar, la compagnie qui était censée être l’unique entrepreneur du projet et qui avait signé un mémorandum d’entente avec le gouvernement égyptien en mars dernier au cours de la conférence économique, demeurera l’un des partenaires du projet.

Flashs

Bons du trésor. La Banque Centrale d’Egypte (BCE) a annoncé sur son site électronique avoir émis, au nom du ministère des Finances, des bons du trésor pour un montant estimé à 7,5 milliards de L.E. La BCE a ajouté que la valeur de la première émission, d’une échéance de 182 jours, attegnait 3 milliards de L.E. alors que 4,5 milliards de L.E. courent sur une échéance de 364 jours.

Assurance. Le groupe Axa a affiché sa volonté d’injecter 500 millions de L.E. sur le marché égyptien pour des fins d’investissement lors des trois prochaines années via une gamme d’assurance complète. Les investissements seront orientés vers les assurances-vie, les assurances santé, les assurances entreprises et les assurances accident. Axa avait obtenu en mars dernier des approbations préliminaires pour se lancer sur le marché égyptien au terme de l’acquisition de la compagnie d’assurance CIL détenue par la banque CIB.

Riz. A la suite de la demande de l’Union des industries, le premier ministre, Ibrahim Mahlab, et le ministre de l’Industrie et du Commerce, Mounir Fakhir Abdel-Nour, ont donné le feu vert à l’exportation d’un million de tonnes de riz pour la saison 2015/2016. La production du riz est estimée à 4,4 millions de tonnes et la consommation locale est censée se chiffrer à 3,6 millions de tonnes. Cette transaction destinée à l’exportation devra permettre au paysan de vendre à un plus haut prix et augmentera les devises étrangères en dollars de 600 millions annuellement.

Immobilier. La Banque Nationale d’Abu-Dhabi (BNA) a lancé un nouveau programme pour les Egyptiens résidents aux Emirats arabes unis, les aidant dans l’achat et l’achèvement de leurs demeures dans leur ville natale. Même les citoyens émiratis qui possèdent des comptes bancaires dans la banque sont concernés par ce programme, s’ils entendent avoir des propriétés en Egypte.

Blé. L’Organisme égyptien pour les denrées alimentaires a clôturé jeudi dernier une souscription pour l’achat de blé destinée à importer 60 000 tonnes de blé. Les résultats sont attendus dans les jours qui viennent. Le montant minimum proposé était de 174,74 ,0 L.E. la tonne. L’Organisme a reçu des offres ukrainienne, russe et roumaine, mais il n’y avait pas d’offre d’importation de blé américain.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire