Semaine du 2 au 8 septembre 2015 - Numéro 1091
Ihab Abdel-Rahmane : J’affronte une concurrence féroce
  4 questions à Ihab Abdel-Rahmane, premier au classement mondial du javelot.
Ihab Abdel-Rahmane
Ihab Abdel-Rahmane, premier au classement mondial du javelot.
Doaa Badr06-08-2014

Al-Ahram Hebdo : Quels sont vos objectifs aux Championnats d’Afrique d’athlétisme et quelle est l’impor­tance de cette compétition pour vous ?

Ihab Abdel-Rahmane: Je vise bien sûr à remporter la médaille d’or du javelot, surtout que je n’ai pas remporté de médaille lors de la dernière édition des Championnats d’Afrique, puisque j’étais blessé. Il est alors très important de remporter une médaille d’or. Et cette compétition est d’une grande importance puisqu’elle est qualificative pour la Coupe intercontinentale qui aura lieu en septembre prochain au Maroc. Mon principal but est de me qualifier pour la Coupe qui regroupe les deux premiers de chaque continent dans chaque épreuve.

— Pensez-vous que votre mission au Maroc soit facile ?

— Non, pas du tout. Les Championnats d’Afrique d’athlé­tisme sont différents des autres disciplines car le continent afri­cain est très fort dans ce domaine. Les pays africains sont meilleurs que l’Egypte. L’Egypte se distingue dans les épreuves de lancer, mais en lancer de javelot, j’affronte une concurrence féroce avec le Kenya et l’Afrique du Sud. Ces deux pays ont des athlètes d’un très haut niveau et plusieurs sont dans le classe­ment mondial. Mes concurrents les plus durs seront le Kényan Yego Juluis, 4e aux Championnats du monde 2013 et 12e aux Jeux olympiques de Londres 2012, et le Sud-Africain Osthuizen John Robert. Cette saison, le Sud-Africain n’a pas réalisé de bonnes performances, mais le kényan se trouve dans sa meilleure forme. Il occupe la 13e place mondiale de l’année avec un lancer de 84,44 m et il a remporté plusieurs médailles internationales.

— Comment avez-vous préparé ces Championnats d’Afrique ?

— Dès le début de l’année, j’ai commencé une préparation intense. J’ai un programme fixe avec des stages de préparation à l’étranger et des compétitions à disputer. Cette saison est idéale pour moi. Avec un lancer de 89,21 m, le 18 mai au meeting de Shanghai (Chine), 2e étape de la Ligue de diamant d’athlétisme, j’ai réalisé la meilleure performance mondiale depuis 3 ans. Puis au meeting d’Areva à Paris, 8e étape de la ligue de diamant, j’ai assuré mon niveau en remportant une deuxième médaille d’or. Il est à noter que malgré mes bonnes performances je suis blessé à la cuisse et je suis sous traitement. C’est pourquoi je ne dispute pas de grand nombre de compétitions.

— Après avoir réalisé ces excellents résultats cette saison, quel est votre programme ?

— Après les Championnats d’Afrique je dois disputer 2 autres étapes de la Ligue de diamant: le 21 août à Stockholm (Suède) et le 28 août à Zurich (Suisse). J’espère remporter des médailles lors de ces deux étapes. Puis j’espère disputer la Coupe intercon­tinentale en septembre pour achever la saison.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire