Semaine du 2 au 8 septembre 2015 - Numéro 1091
Athlétisme  : Une petite mais solide délégation
  L'Egypte participe du 10 au 14 août au Maroc, aux 19es Championnats d’Afrique d’athlétisme seniors avec une petite délégation composée de 12 athlètes (7 hommes et 5 dames) et l’espoir de réaliser mieux que la 16e place obtenue lors de la dernière édition.
Athlétisme
Al-Gamal vise l'or au Maroc.
Doaa Badr06-08-2014

Une cinquantaine de pays sont attendus à la 19e édition des Championnats d’Afrique d’athlétisme seniors qui sera disputée au Grand stade de Marrakech du 10 au 14 août. « Jusqu’à vendredi 1er août, 47 pays sur les 53 attendus ont confirmé leur participation à cette édition 2014 », a souligné Ahmad Ettannani, Directeur Technique National (DTN) de la Fédération Royale Marocaine d’Athlétisme (FRMA) et membre du Comité d’Or­ganisation Local (COL). M. Ettannani, qui intervenait lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation de cette édition, a affirmé que des athlètes de gros calibre seront présents cette année.

Le COL, a-t-il assuré, a pris toutes les mesures nécessaires pour assurer un plein succès à cet événement que le Maroc abrite pour la deuxième fois après la 3e édition de Rabat 1984. Les 19es Championnats d’Afrique d’athlé­tisme seniors serviront de préparation aux athlètes africains à la prochaine Coupe. « Cette année, les Championnats d’Afrique sont qualifi­catifs pour la Coupe intercontinentale qui aura lieu en septembre prochain au Maroc, ce qui confère une grande importance à la compétition cette année. Seuls les 2 premiers de chaque épreuve se qualifieront pour la Coupe intercontinentale », affirme Ahmad Al-Werdani, superviseur général des sélections égyptiennes.

En vue de cette compétition impor­tante, l’Egypte a aligné une déléga­tion petite en nombre mais solide en capacités. 12 athlètes égyptiens dis­puteront ces Championnats (7 hommes et 5 dames). « La participa­tion à ces championnats demande un minima requis par la Fédération afri­caine, mais nous avons décidé de n’envoyer que les athlètes capables de remporter des médailles. Nous avons choisi les meilleurs athlètes égyptiens », confie Ahmad Al-Werdani. Ihab Abdel-Rahmane (javelot) et Moustapha Al-Gamal (marteau et poids) sont les stars de la délégation égyptienne. Abdel-Rahmane occupe la première place au classement mondial de l’année après avoir réalisé un lancer de 89,21 m, le 18 mai dernier, lors du meeting de Shanghai (Chine) comptant pour la Ligue de diamant. Cette saison, il a remporté deux médailles d’or dans les épreuves de la Ligue de diamant, une en chine et une autre à Paris, prouvant ainsi que l’Egypte com­mence à posséder des athlètes d’un niveau international. Moustapha Al-Gamal, lui aussi poursuit les pas de son compatriote pour assurer l’élan de l’Egypte. Al-Gamal a rem­porté une médaille d’argent en lancer de marteau lors du meeting de Madrid, le mois dernier. En réalisant un lancer de 81,27 m, il a réalisé la 3e meilleure performance de l’année. « A part ces deux athlètes, la déléga­tion comporte d’autres Egyptiens d’un très haut niveau tels le jeune Mohamad Magdi Hamza (poids) qui vient de terminer 4e aux Championnats du monde juniors, Ahmad Saber (décathlon) et Yasser Fathi (disque), vice-champion d’Afrique », déclare Al-Werdani.

En fait, presque tous les autres ath­lètes égyptiens ont remporté des médailles aux Championnats d’Afrique des universités qui vien­nent de s’achever au Kenya.

La préparation égyptienne pour les Championnats d’Afrique était diverse. Ihab Abdel-Rahmane et Moustapha Al-Gamal, chacun a eu un programme privilégié. Abdel-Rahmane vient de faire un stage en Finlande pour rejoindre la sélection égyptienne dans un stage au Caire avant de partir pour le Maroc. Al-Gamal se trouve actuellement au Maroc pour un stage et attend l’arri­vée de la sélection dans ce pays orga­nisateur. Les autres athlètes ont pré­paré la compétition en Egypte. Les seniors ont disputé les Championnats d’Afrique des universités et les juniors ont participé aux Championnats du monde juniors aux Etats-Unis. Ainsi, les 12 Egyptiens semblent prêts pour la compétition et aspirent à réaliser mieux que la 16e place obtenue lors de la dernière édi­tion. Aux 18es Championnats d’Afrique qui ont eu lieu au Bénin en 2012. Avec 21 médailles dont 10 d'or, le Nigeria a terminé en tête du classe­ment des nations devant le Kenya, l’Afrique du Sud et le Sénégal. Lors de cette édition, l’Egypte s’est contentée d’une 16e place avec 4 médailles d’argent et 2 de bronze, et sans médaille d’or. Une situation que les Pharaons visent à changer cette année au Maroc, vu que la délégation comporte de grands noms. « Aujourd’hui, les Egyptiens sont connus en athlétisme surtout dans les épreuves de lancer grâce à l’excellent travail du conseil d’administration de la Fédération égyptienne présidée par Walid Ata. Il s’agit des mêmes athlètes du passé, mais ils bénéficient aujourd’hui de plus d’intérêt pour leur progression. La Fédération s’est plus concentrée sur quelques athlètes prometteurs en leur offrant un statut professionnel et une préparation idéale avec une grande participation à un grand nombre de compétitions. Ce système a eu un grand succès », souligne Al-Wardani. Ainsi, pour la première fois depuis des années, l’Egypte disputera les Championnats d’Afrique en tant que grande nation forte de ses excellents résultats réali­sés cette saison. Et les Egyptiens espèrent réaliser un exploit pour leur pays au Maroc.

La délégation égyptienne

Hommes

Ihab Abdel-Rahmane (javelot)

Moustapha Al-Gamal (marteau et poids)

Yasser Fathi (disque)

Mohamad Magdi Hamza (poids)

Ahmad Saber (décathlon)

Amr Samir (saut en hauteur)

Mohamad Ragab (10 km marche)

Dames

Bassante Saad (saut en hauteur)

Dina Al-Tabaa (perche)

Fadia Saad (disque et poids)

Aya Ibrahim (marteau)

Wedyan Mokhtar (heptathlon)




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire