Semaine du 11 au 17 mars 2015 - Numéro 1066
Un diplomate en Israël
Mohamed Salmawy11-03-2015
 
 

Un livre exceptionnel de l’ambassadeur Réfaat Al-Ansari, relatant son mandat dans la première ambassade d’Egypte en Israël, intitulé Mon histoire à Tel-Aviv, est publié par Al-Dar Al-Masriya Al-Lobnaniya.

L’ouvrage peut être approché selon plusieurs perspectives. Tout d’abord, il s’agit des mémoires intéressants d’un jeune diplomate qui représente son pays dans une société hostile, contre laquelle l’Egypte et les Etats arabes ont mené plusieurs guerres, suivies par un accord de paix, stipulant une représentation diplomatique en Israël. Le sujet du livre est cette relation équivoque et complexe entre les ennemis d’hier et les amis d’aujourd’hui. Les faits relatés prouvent d’ailleurs que les appareils de sécurité israéliens n’ont jamais renoncé à leur animosité historique contre l’Egypte et les Arabes. L’auteur a d’ailleurs fait l’objet de 3 attentats manqués, jusqu’à ce qu’il soit revenu en Egypte clandestinement.

Le livre dévoile aussi la face cachée de l’action diplomatique, comme un iceberg dont on ne verrait que la partie émergée des représentations officielles avec des rencontres et cocktails périodiques. Derrière elle, un travail assidu et persistant est exercé qui scrute les événements seconde par seconde, et rédige les rapports quasi quotidiens sur ce qui se passe dans le pays hôte et ce qui touche l’intérêt national du pays représenté. Là, intervient la bataille du code secret utilisé dans les tentatives des pays hôtes de le déchiffrer, ce qui est la plupart du temps couronné de succès. Raison pour laquelle certains messages sont transmis par la valise diplomatique ou un diplomate en personne.

L’auteur raconte aussi quelques aventures, parfois politiques et émotionnelles, dans un style attrayant qui amène le lecteur à vouloir terminer sa lecture à tout prix. Les 400 pages peuvent être dévorées en quelques heures.

L’ambassadeur Réfaat Al-Ansari a réussi en 6 ans à obtenir les approbations sécuritaires nécessaires, afin de publier ses mémoires et dont la plupart des questions abordées sont considérées comme des questions de sécurité nationale.

Ce livre regorge d’informations car justement il relate des questions relatives à la sécurité nationale. J’espère qu’un producteur de cinéma soucieux de promouvoir le 7e art l’adaptera au grand écran. Tous les ingrédients pour un bon film sont présents : sérieux, suspense et émotion indispensables.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire