Semaine du 18 au 24 février 2015 - Numéro 1063
Les sculptures d’Assouan : Solides comme du granit
  Le Symposium de sculptures d'Assouan se déroule jusqu’au 8 mars prochain. Une édition à 100 % égyptienne qui rend hommage à son fondateur, Adam Hénein, et permet à 16 jeunes artistes de s'initier au granit pour la première fois.
Les sculptures d’Assouan  : Solides comme du granit
Le musée en plein air, une merveille en pleine montagne. (Photo : Bassam Al-Zoghby)
May Sélim18-02-2015

Le Symposium de la sculpture d’Assouan fête cette année sa 20e édition. Un rendez-vous annuel qui n’a jamais été annulé, même pendant la révolution.

Cette année, le symposium rend hommage à son fondateur et commissaire général, le sculpteur Adam Hénein. Et s’il n’y a aucun artiste étranger parmi les invités, ce n’est pas pour des raisons d’économies budgétaires, se défend Nagui Farid, membre du comité suprême du symposium: « Le budget alloué au symposium a été augmenté cette année, de quoi le placer sur un pied d’égalité avec les symposiums internationaux. Le Fonds de déve­loppement culturel qui finance et organise le sym­posium a fait preuve d’une grande flexibilité sur le plan administratif. Nous avons reçu plusieurs can­didatures d’artistes étrangers, mais nous avons décidé que cette édition allait rester locale, afin de donner un coup de pouce à un plus grand nombre de jeunes artistes égyptiens ».

D’habitude, le symposium accueille 15 sculp­teurs : 9 professionnels et 6 débutants. Mais cette année, 16 jeunes sculpteurs participent à l’atelier du symposium et vont tailler le granit pour la pre­mière fois. Nagui Farid ajoute: « Le projet d’Adam Hénein se compose de 7 sculptures monumentales dépassant la hauteur de 4 mètres. Sur les plans matériel et administratif, c’était donc difficile d’ac­cueillir d’autres oeuvres monumentales créées par des artistes étrangers. Le contact direct entre Adam Hénein, ses trois assistants et les jeunes artistes assure une véritable communication, un échange entre les diverses générations ».

La cérémonie de clôture du symposium marquera enfin l’inauguration officielle du musée en plein air qui regroupe plus de 200 oeuvres monumentales créées lors des précédentes éditions. Un musée qui se renouvelle à chaque édition, offrant des sculp­tures contemporaines, placées dans une montagne rocheuse de granit, sur la route des cataractes. Le musée conçu par l’architecte et sculpteur, Akram Al-Magdoub, sera désormais sur la liste des sites touristiques de la ville d’Assouan.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire