Semaine du 4 au 10 février 2015 - Numéro 1061
Place Tahrir du Caire  : Le nouveau parking est inauguré
 
Place Tahrir du Caire  : Le nouveau parking est inauguré
(Photo : Al-Ahram)
Howaida Salah04-02-2015

Le premier ministre, Ibrahim Mahlab, a inau­guré samedi dernier le parking souterrain de la place Tahrir. Ce parking se trouve en face du Musée du Caire et vise essentiellement à allé­ger la congestion de la circulation au centre-ville et à fournir un parking à proximité des minis­tères et des bâtiments importants. « La place Tahrir a été témoin de deux grandes révolutions et elle doit retrouver son lustre d’antan. Ce parking devrait permettre de réduire l’encombrement au centre-ville. Le coût total du projet a atteint 675 millions de L.E. », a déclaré Galal Saïd, gouverneur du Caire.

Ce projet a été exécuté par le gouvernorat du Caire en collaboration avec la société Arab Contractors et la Direction de la circulation rou­tière. Ce parking revêt une grande importance pour le développement urbain du centre-ville où la gestion des véhicules représente un pro­blème majeur.

A l’occasion de sa visite, le gouverneur du Caire a décrit l’utilité de ce parking place Tahrir: « Le garage, constitué de 4 sous-sols et construit sur 20000 m2, a une capacité de station­nement pour 25 bus et 1700 voitures. Il est consa­cré, entre autres, aux visiteurs du Musée égyptien ainsi qu’aux fonctionnaires des différents ministères et institutions aux alentours ». Les responsables lanceront une campagne pour promouvoir l’uti­lisation de ce parking auprès des automobilistes.

En effet, La circulation place Tahrir est souvent saturée par les voitures stationnées en deu­xième file et par une circulation anarchique. « A noterque les murs en béton érigés pour bloquer les rues avoisinantes vont être retirés pour faciliter la circulation », précise Mohsen Salah, chef de la société Arab Contractors. Les travaux du parking ont été lancés à l’époque du président Moubarak, mais arrêtés pour des problèmes techniques, notamment l’infiltration d’eaux sou­terraines. Cette construction avait également pris du retard à cause du temps pris pour l’at­tribution du marché à la société gérante du parking. L’Autorité de la circulation routière a achevé la distribution des lignes de bus sur la place Tahrir et ses environs. Les bâtiments de la place Tahrir ont également été rénovés et embellis. Le gouvernement espère ainsi qu’une exploitation optimale de la surface du parking de la place Tahrirpermettra au centre-ville de redevenir une zone fluide, touristique et attractive.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire