Semaine du 17 au 23 septembre 2014 - Numéro 1042
La rue Al-Moez brille enfin de tous feux
 
La rue Al-Moez brille enfin de tous feux
(Photo:May Chahine)
Nasma Réda17-09-2014

Avec ses 21 monuments islamiques: fati­mides, mamelouks ou ottomans, la rue Al-Moez célébrait ce week-end l'achèvement de ses tra­vaux de rénovation. En présence des dirigeants du projet, le premier ministre, Ibrahim Mahlab, ainsi que le gouverneur du Caire, ont célébré la fin de la troisième et dernière phase du projet. Cette phase consistait en la rénovation du sys­tème d'éclairage des bâtiments et de la rue. « L'ancien système était complétement détruit, la plupart des poteaux et des fils avaient été volés lors de la révolution du 25 janvier 2011 », explique le directeur du projet, Mohamad Abdel-Aziz.

Le ministre des Antiquités, Mamdouh Al-Damaty, a précisé que le coût de cette phase de rénovation a dépassé un million de L.E. pour un coût total de plus de 4 millions. « A 16h, les monuments tels que les mosquées et les musées fermaient leurs portes. Désormais, tout a changé, la rue vivra aussi une partie de la nuit », s’est réjoui Hani Mohamad, l'un des responsables du projet. « Ce système d’éclairage exceptionnel donne un air antique et une saveur d’autrefois aux monuments qui se trouvent tout au long de cette rue histo­rique », poursuit le directeur du projet.

Le ministère a travaillé sur deux axes: la réha­bilitation de la rue et une campagne pour faire prendre conscience aux habitants et aux visi­teurs de l’importance historique du quartier. « Ce dernier point est le plus difficile, mais le minis­tère y travaille », précise encore Mohamad Abdel-Aziz. Deux campagnes ont été lancées : « Connaissez-vous votre patrimoine ? », et une autre sur la propreté. Les habitants étaient encouragés à nettoyer la rue avant la cérémo­nie d’inauguration.

La première phase de réhabilitation de la rue concernait les travaux d’aménagement, le rava­lement des façades des magasins et des mai­sons, et la réparation de la chaussée avec un coût total de 1,7 million de L.E. La deuxième phase consistait en la pose de portails élec­triques qui bloquent l’accès à la rue de 21h jusqu' à 9h.

Les délégués de 5 grandes organisations internationales, dont l’Unesco, se sont rendus rue Al-Moez la semaine dernière .




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire