Semaine du 13 au 19 août 2014 - Numéro 1037
Oui, nous pleurons la Palestine !
Gamal Zaïda13-08-2014
 
 

Les massacres israéliens perpétués contre les enfants, les personnes âgées et les civils palestiniens à Gaza et en Cisjordanie ébranlent la conscience humaine. Personne ne peut se réjouir de la situation de nos frères en Palestine. Notre position en tant qu’Egyptiens envers la cause palestinienne ne doit pas changer d’un iota. Depuis notre plus tendre enfance, nous savons que la cause palestinienne est une affaire de l’Egypte et la cause centrale de tous les Arabes. Par conséquent, il est inacceptable d’alimenter le courant de haine envers les Palestiniens à cause du Hamas et de ses pratiques. L’Egypte doit rester la grande soeur qui adopte le rebelle et le turbulent. La grande soeur qui doit se tenir aux côtés du peuple palestinien. Nous devons tous nous tenir à ses côtés dans ces instants difficiles. J’espère voir à Gaza les médecins égyptiens, le personnel infirmier et les salles des soins intensifs ambulants, afin de sauver les blessés et de panser les plaies des enfants et des femmes de Gaza. C’est l’instant de la vérité.

La position du Hamas ne doit pas nous pousser à nous écarter de la cause principale. Nous continuerons à protéger notre sécurité nationale et à frapper d’une poignée de fer celui qui oserait ébranler la sécurité de l’Egypte. Mais en même temps, nous soutiendrons toujours nos frères comme nous l’avons toujours fait. C’est le destin de l’Egypte.

Pour être franc, il est absolument indispensable de mettre immédiatement un terme au discours de haine contre le peuple palestinien répandu dans les médias égyptiens et sur les réseaux sociaux. Ceci n’est pas dans l’intérêt de la protection de la sécurité nationale de l’Egypte. De même, ce qui se passe en Iraq et en Syrie touche directement notre sécurité nationale. Soutenons le peuple palestinien dans sa crise. Oui, nous pleurons la Palestine.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire