Semaine du 23 au 29 juillet 2014 - Numéro 1035
Zamalek  : Vers le sommet de l’Afrique
  Vainqueur de la Coupe d’Egypte, Zamalek vise désormais le titre de champion d’Afrique. Rien d’impossible, même si le chemin reste long.
Zamalek
Hazem Emam et Omar Gaber célébrant la victoire. (Photo : Reuters)
Mohamad Mosselhi23-07-2014

Un but du latéral droit Hazem Emam à 2 minutes du coup de sif­flet et Zamalek conserve son titre en Coupe d’Egypte pour la première fois depuis 1959. L’équipe signe son 23e trophée.

La prudence a régné lors de la finale, et les occasions étaient rares. Mais l’attaquant remplaçant, Youssef Obama, profite d’une grave erreur du défenseur de Smouha, Al-Sayed Farid, pour menacer les filets d’Amir Abdel-Hamid, le gardien de Smouha. Ce dernier réussit à arrêter le tir d’Obama. Malheureusement pour Smouha, Emam récupère le ballon et le met dans les filets vides.

Cette victoire est importante pour les Blancs, qui sauvent leur saison après la déception en Championnat, où l’équipe termine troisième. Une place décevante pour les Blancs qui rêvaient de ce titre qui leur échappe depuis 2004. La Coupe est une conso­lation pour les Blancs.

« Ça aurait été dur pour nous de finir cette saison sans titres. On a beaucoup travaillé pour remporter la Coupe, pour compenser notre décep­tion dans le Championnat », explique Salah Soliman, un défenseur de l’équipe. Zamalek avait besoin de cette victoire pour remonter le moral des joueurs avant la reprise des quarts de finale de la Ligue des champions d’Afrique.

Zamalek
Hazem Emam et Omar Gaber célébrant la victoire. (Photo : Reuters)

Le seul représentant de l’Egypte à la compétition africaine aura un rendez-vous important en rencontrant la for­mation congolaise de TP Mazembe à Alexandrie, à l’occasion de la 4e jour­née des quarts de finale. Dernier du groupe avec 3 points, Zamalek sera dans l’obligation de remporter la ren­contre contre TP Mazembe, afin de conserver ses chances dans la compé­tition; d’autant plus que la différence de points entre les équipes n’est pas grande (TP Mazembe occupe la tête du groupe avec 6 points alors que Vita Club et Al-Hilal partagent la 2e place avec 4 points).

La mission de Zamalek est d’avan­cer dans le groupe et de décrocher l’un des 2 tickets qualificatifs. Rien d’impossible, car l’équipe jouera 2 rencontres à domicile. Une victoire de Zamalek dans ces deux rencontres devrait garantir à l’équipe une place en demi-finales. « Nos chances sont grandes. On doit remporter les deux prochaines rencontres pour avancer dans la compétition. Le titre est notre objectif », assure Moëmen Zakariya, le milieu de Zamalek, auteur de 3 buts.

A partir de la rencontre contre Mazembe, Zamalek pourra aussi introduire 4 nouveaux joueurs dans son effectif. Jusqu’à présent, la situa­tion reste floue en ce qui concerne les noms de ces 4 joueurs, d’autant plus que le club a recruté plus de 10 nou­veaux joueurs. Mais comme ces joueurs sont tous des stars, le cadre technique aura l’embarras du choix.

La décision d’Ahmad Hossam « Mido », directeur technique de l’équipe, de licencier certains joueurs, dont le capitaine Abdel-Wahed Al-Sayed, le défenseur expérimenté Mahmoud Fathallah et l’attaquant Ahmad Gaafar, impose la nomination d’un gardien, d’un défenseur et d’un attaquant parmi ces 4 joueurs.

La 4e place pourrait être réservée à l’excellent milieu défensif Ibrahim Salah, qui a réintégré Zamalek après avoir passé une saison dans le Championnat saoudien. Le cadre technique sera aussi obligé de trouver un remplaçant à Hazem Emam, le meneur de l’équipe, qui va rater les 2 prochaines rencontres africaines de l’équipe pour cause de blessure. Après leur victoire en Coupe d’Egypte, les Blancs ont bon espoir de remporter la Ligue des champions d’Afrique.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire