Semaine du 2 au 8 avril 2014 - Numéro 1019
Pentathlon : Retour de la Coupe du monde en Egypte
  L’Egypte organise du 2 au 6 avril la 2e Coupe du monde de pentathlon moderne qui a lieu à l’Académie de police en présence d’athlètes venant de 28 pays.
Pentathlon
L'Egypte compte sur les athlètes expérimentés, tel Yasser Hefny pour décrocher une médaille.
Doaa Badr02-04-2014

Après une absence de 4 ans, la 2e étape de la Coupe du monde de pentathlon moderne a lieu de nouveau en Egypte. Depuis la révolution du 25 janvier, la Fédération internationale de pen­tathlon moderne a annulé l’organi­sation de la 2e Coupe du monde en Egypte à cause de l’instabilité et le manque de sécurité. La dernière édition organisée par l’Egypte était en 2010. Cette année, Chérif Al-Aryane, président de la Fédération égyptienne de pentath­lon moderne, a réussi à convaincre son homologue international d’ac­cepter l’organisation de la 2e Coupe du monde en Egypte. Ainsi, la com­pétition a lieu du 2 au 6 avril dans les locaux de l’Académie de police. « L’organisation de la 2e Coupe du monde en Egypte est très impor­tante pour le pentathlon égyptien, dont le niveau et le classement mondial s’améliorent avec l’orga­nisation d’une telle compétition à domicile, et aussi pour notre pays, qui a besoin de prouver que la situation sécuritaire s’améliore », affirme Chérif Al-Aryane. Et d’ajouter : « Et afin de confirmer cela, il était très important que le nombre de participants soit satis­faisant ». 128 athlètes représentant 28 pays sont présents à cette Coupe du monde. Mais la mission de la Fédération égyptienne n’était pas facile pour un tel rendez-vous. Les responsables égyptiens n’ont ména­gé aucun effort pour convaincre les pays participants.

Voire, les respon­sables ont invité certains pays à assister à la compétition aux frais de la Fédération égyptienne. « Nous avons réussi à organiser cette com­pétition grâce au soutien de toutes les institutions égyptiennes, surtout le ministère de l’Intérieur, qui a mis à notre disposition le stade de l’Académie de police, le ministère du Tourisme qui nous aide dans l’hébergement, et le ministère de la Jeunesse et du Sport, qui a attribué le financement nécessaire », dit Al-Aryane.

Enthousiasme des athlètes

Les pentathloniens égyptiens vont profiter du retour de cette compéti­tion en Egypte après 4 années d’ab­sence. Ainsi, l’encadrement tech­nique de la sélection nationale a aligné une grande équipe composée de 12 hommes et de 12 dames, pour offrir l’occasion aux jeunes athlètes d’acquérir une expérience en se mesurant aux meilleurs du monde. Ainsi, la sélection nationale ne comporte que 4 pentathloniens expérimentés et un peu âgés. Ce sont les meilleurs Egyptiens, tels que Amr et Omar Al-Guézeiri, Eslam Hamed et Yasser Héfni. Tous les autres athlètes sont très jeunes. Leur moyenne d’âge est de 20 ans. En fait, l’équipe des dames ne com­porte aucune pentathlonienne senior. Après la retraite de la meilleure pentathlonienne égyp­tienne, Aya Médany, championne du monde en 2008 et plusieurs fois médaillée aux étapes de la Coupe du monde, l’Egypte a perdu sa bonne place mondiale en pentathlon moderne. La dernière médaille en Coupe du monde était une médaille d’or obtenue en 2012 par Aya Médany. Il est à noter que chez les hommes, l’Egypte n’a jamais rem­porté de médaille en Coupe du monde. La meilleure performance chez les hommes était une 4e place réalisée par Yasser Héfni en 2009, et une 5e place obtenue par Amr Al-Guézeiri en 2013. « Si nous pou­vons nous qualifier pour la finale avec 5 ou 6 athlètes chez les dames, ça sera un exploit pour l’Egypte, mais mon objectif est de remporter une médaille chez les hommes. Leur niveau n’est pas loin du niveau international, et ils jouissent de l’atout de jouer à domicile », affirme Al-Aryane.

Une préparation précoce

Afin de réaliser cela, l’encadre­ment technique de la sélection nationale a commencé la prépara­tion pour cette Coupe du monde dès le début de l’année. En janvier, 4 athlètes ont effectué un stage de préparation à Colorado Spring avant de disputer la 1re Coupe du monde au Mexique. Leur perfor­mance n’était pas mauvaise, puisque les 4 athlètes ont disputé la finale de la compétition. Les pen­tathloniens de l’équipe juniors ont disputé le Championnat d’Afrique qualificatif pour les Jeux olym­piques de la jeunesse. Ils ont rem­porté les premières places. Actuellement, l’équipe nationale est en stage fermé en Egypte avec les sélections du Guatemala, du Mexique, de Latvia, du Brésil, de Cuba et de la Côte d’Ivoire. Il faut savoir que la mission des Egyptiens ne sera pas facile avec la présence des meilleurs pays au monde, dont les Etats-Unis, le Mexique, la France, l’Allemagne, l’Ukraine, la Russie et la Chine. Ces pays seront représentés avec leurs meilleurs athlètes, ce qui augmente la concur­rence et le niveau de la compétition.

Malgré le manque d’expérience et la préparation insuffisante des Egyptiens, les jeunes pentathlo­niens sont déterminés à réaliser un exploit en profitant de l’organisa­tion de cet événement à domicile. Chaque athlète rêve d’une médaille.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire