Semaine du 2 au 8 avril 2014 - Numéro 1019
Les Rouges éliminés de la Ligue des champions
  Ahli a été éliminé des 8es de finale de la Ligue des champions d’Afrique, suite à sa défaite à domicile 2-3, samedi. Un échec cuisant pour les Rouges, qui ont raté les quarts de finale pour la première fois depuis 4 saisons.
les rouges
Mohamed Mosselhi02-04-2014

Ahli, le tenant du titre de la Ligue des champions d’Afrique, a quitté tôt la compétition continentale après sa défaite 2-3 contre la formation libyenne d’Ahli Benghazi, samedi au Caire, à l’occasion du match retour des 8es de finale de la compétition.

Battu 0-1 lors du match aller qui a eu lieu la semaine dernière en Tunisie, le 7 fois champion d’Afrique était prié d’oublier cette défaite au Caire, mais malheureusement, les Rouges n’ont pu aller jusqu’au bout lors du match retour, offrant à leur adversaire un rendez-vous historique aux quarts de finale (ndlr : Ahli Benghazi s’est qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des champions d’Afrique pour la première fois de son histoire).

Pourtant, Ahli a présenté une bonne performance lors de la première mi-temps, voire la meilleure depuis le début de la saison, mais les Rouges se sont contentés de marquer un seul but. Les attaquants ont raté de nombreuses occasions, parfois à cause de leur manque d’imagination et une autre fois grâce à la performance exceptionnelle du gardien d’Ahli Benghazi, qui était l’homme de cette première mi-temps.

C’est le défenseur Mohamad Naguib qui a ouvert le score pour les Rouges à la 39e minute de la rencontre, mais Abdel-Rahman Al-Amami a rapidement égalisé le score, une minute après, sur penalty.

La deuxième mi-temps était catastrophique pour les Rouges d’autant plus que le milieu Farag Abdel-Hafiz a marqué le second but pour les visiteurs, 7 minutes après le début de cette deuxième mi-temps. Et c’était Moataz Al-Mahdi qui a tué la rencontre avec son 3e but, 6 minutes après.

L’attaquant prometteur d’Ahli, Amr Gamal, a marqué à la 75e minute le second but de son équipe, qui a beaucoup souffert lors de cette 2e mi-temps, surtout après l’exclusion d’Ahmad Fathi, qui a reçu un carton rouge direct quelques minutes après le 3e but des visiteurs.

« Je ne peux plus justifier les raisons de l’échec de l’équipe suite à chaque défaite. Tout le monde connaît les circonstances exceptionnelles de l’équipe. Des stars qui ont déclaré leur retraite, d’autres sont blessées. On joue nos rencontres à huis clos. Tout cela a affecté l’équipe », a déclaré Sayed Abdel-Hafiz, directeur du secteur foot à Ahli, à la suite de la rencontre.

Ahli dans une mauvaise passe

C’est clair que cette saison est la pire d’Ahli depuis sa création. Le géant cairote souffre lors de toutes les compétitions. En Championnat national, l’équipe a perdu 4 rencontres des 11 rencontres disputées jusqu’à présent dans la compétition locale. 2 de ses 4 défaites étaient contre la modeste formation de Dakhliya, qui a fêté sa première victoire de l’histoire contre Ahli. Il n’est pas surprenant qu’il occupe la 4e place de son groupe dans le championnat.

Même chose dans la compétition africaine où les Rouges ont réalisé un très mauvais départ face à la formation tanzanienne de Young Africans, ayant battu le tenant du titre à l’aller. Ce dernier a beaucoup souffert lors du match retour. Il a failli quitter la compétition dès le premier tour, mais le sort était clément et la chance lui a souri lors des tirs au but qui ont conduit les Rouges vers le tour suivant, avant de se voir éliminer par les Libyens d’Ahli Benghazi. « Je suis très déçu pour ce mauvais résultat dans la compétition africaine, mais il faut préciser qu’on travaille dans des circonstances très difficiles. Même les meilleurs coaches du monde Jose Mourinho et Pep Guardiola vont échouer s’ils travaillent dans une situation similaire », explique Mohamad Youssef, entraîneur de l’équipe.

Ce dernier, qui est maintenant sous le feu des critiques, va rester à son poste malgré les échecs de l’équipe, surtout après la déclaration du nouveau président du club, Mahmoud Taher, qui préfère que Youssef conserve son poste.

« Ahli ne change jamais de cadre technique au cours de la saison. Youssef va rester à son poste jusqu’à la fin de la saison, et puis, on va évaluer son expérience », déclare le nouveau président du club.

« L’élimination de l’équipe n’est pas une grande surprise. Notre rôle est de soutenir l’équipe. On va prendre toutes les mesures à même de redresser la barre de l’équipe », ajoute-t-il.

Suite à cette élimination humiliante, Ahli sera présent dans la Coupe de la CAF, un autre défi pour les Rouges. Ces derniers sont priés de défendre leur réputation dans cette compétition.

Le titre de cette compétition pourra être la meilleure consolation pour les supporters de l’équipe, déçus par cette série de défaites.




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire