Semaine du 2 au 8 avril 2014 - Numéro 1019
Les mosquées et la politique
Farouq Goweida02-04-2014
 
 

Le ministre des Waqfs (biens religieux), Dr Mohamad Mokhtar Gomaa, a pris une décision sage de placer toutes les mosquées et les zawaya (petits lieux de prière) sous la supervision du ministère dans un délai d’un mois, et d’interdire le versement des dons aux mosquées. L’anarchie, qui sévissait dans les conseils d’administration des mosquées et des zawaya qui collectaient les dons et finançaient des activités illégales n’ayant aucune relation avec la religion et reliées aux activités politiques, a complètement écarté les mosquées de leur véritable rôle religieux.

Les milliers de L.E. qui affluaient comme dons aux mosquées et aux zawaya ont entraîné de nombreuses déviations au niveau des comportements, et au niveau politique. Ces dons étaient derrière le financement des élections parlementaires, des activités politiques, des regroupements qui ont répandu le chaos dans les quatre coins de l’Egypte.

Les plus dangereux étaient les dons qui venaient de l’étranger, de personnes, d’associations ou d’institutions religieuses. Malheureusement, ces dons n’étaient soumis à aucune supervision. Les citoyens arabes envoyaient d’énormes sommes pour subvenir aux besoins des pauvres en Egypte. Mais ces sommes ne parvenaient pas à leurs destinataires. Elles finançaient les activités illégales des associations qui se cachaient sous le couvert de la religion. La décision du ministre des Waqfs mettra un terme à ce chaos surtout que les milliers de zawaya construites se sont transformées en centres politiques qui répandent l’anarchie.

Il est indispensable de préserver le caractère sacré des mosquées afin qu’elles accomplissent leur rôle dans la pratique des cultes et la prédication et qu’elles se transforment en centres d’enseignement du Coran loin des querelles politiques qui ont avarié la vie des Egyptiens.

Mélanger la politique à la religion était une énorme erreur qui a fait que nous avons en fait perdu les deux. Lorsque les mosquées se sont transformées en centres politiques, elles ont renoncé à leur rôle, celui de servir la religion. Lorsque les hommes politiques ont prononcé des discours à partir des minarets, ils n’ont fait qu’approfondir les divisions et la haine entre les adeptes de la même religion. Mais personne n’empêche les mosquées de créer des centres médicaux ou des maisons d’accueil pour les personnes âgées ou les orphelins, l’essentiel est qu’ils s’écartent de la politique .




Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire