Semaine du 2 au 8 avril 2014 - Numéro 1019
Marchés
 
Hani Qadri
Hani Qadri, ministre des Finances.
02-04-2014

A la loupe

3,5 milliards de L.E. grâce à un nouvel impôt

Pour accroître les ressources de l’Etat et ralentir le gonflement du déficit budgétaire, le ministère des Finances étudie l’instauration d’un impôt de 5% sur les revenus annuels dépassant le million de L.E. « Cet impôt va augmenter les recettes fiscales de 3,5 milliards de L.E. », prévoyait le ministre des Finances, Hani Qadri, le 30 mars, à l’issue de sa visite à l’organisme chargé de l’impôt des professions libérales, situé dans le quartier de Madinet Nasr, au Caire. Selon le ministre, cet impôt sera temporaire, pour une durée de trois ans et concernera les revenus des particuliers et sociétés dépassant le million de L.E. par an. « C’est un impôt sur les revenus et non sur la fortune. Même les Egyptiens qui dégagent des revenus à l’étranger seront soumis à cet impôt », ajoute le ministre. Il précise qu’un projet de loi sera présenté au Conseil des ministres autorisant à payer cet impôt directement ou sous la forme d’une création de projet.

Le taux de 5% est considéré trop faible par Helmi Al-Rawi, expert fiscal et directeur de l’Observatoire du budget et des droits de l’homme, qui révèle à l’Hebdo que cette tranche devrait varier entre 25% et 30% pour réaliser l’égalité sociale.

« Des sociétés dans le pays réalisent des profits énormes, comme la société Citadel qui a entamé ses activités en Egypte en réalisant des profits de 500000 dollars. Aujourd’hui, son capital est de 8 millions de dollars », note-t-il. C’est sous le gouvernement Beblawy que les hommes d’affaires égyptiens ont proposé cet impôt pour aider l’économie nationale à se relever.

Flashs

Ports . Deux adjudications internationales seront lancées aux sociétés égyptiennes et arabes pour créer deux quais: le premier, pour des conteneurs dans le port de Safaga pour un coût évalué à 800 millions de L.E., et le second dans le port Al-Tor situé dans le Sinaï, pour un coût estimé à 350 millions de L.E. D’après le président de l’Organisme des ports de la mer Rouge, Hassan Fallah, les offres des sociétés doivent être reçues au plus tard le 11 mai.

Finances . Les profits nets de la banque d’investissement Beltone Financial ont augmenté de 484% pour atteindre 74,2 millions de L.E. en 2013 contre 12,7 millions de L.E. l’année d’avant. Les résultats financiers ont été approuvés la semaine dernière par le conseil d’administration de la banque qui a décidé de distribuer des coupons aux actionnaires, à hauteur de 7 L.E. par chaque action et pour un montant total de 58,6 millions de L.E. C’est la première distribution depuis 4 ans.

Essence . La société du Moyen-Orient pour la raffinerie de l’huile (MIDOR) tient actuellement des négociations avec la filiale de la banque Ahly située à Londres et la banque britannique HSBC, pour financer le projet d’expansion du groupe d’un coût d’investissement de 2 milliards de dollars. Selon le journal économique Al-Mal, ce projet vise l’augmentation de la capacité de production de la société de 100000 baril/jour à 160000 baril/jour.

Finances . Le groupe financier EFG-Hermes a enregistré des pertes nettes de 335 millions de L.E. en 2013 contre des profits nets de 211 millions de L.E. en 2012. Selon le site Ahram online, la banque explique cette perte par la baisse des charges liées aux opérations d’acquisitions, atteignant 761 millions de L.E. dont 616 millions enregistrées lors du quatrième trimestre 2013.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire