Semaine du 2 au 8 avril 2014 - Numéro 1019
Monde Arabe en bref
02-04-2014
 
 

Palestine-Israël

Tension

Les négociations israélo-palestiniennes sont au bord de la rupture en raison du refus d’Israël de relâcher un dernier groupe de prisonniers palestiniens. Cette libération était prévue dans le cadre des négociations de paix, relancées en juillet 2013 sous l’égide des Etats-Unis. Le président palestinien Mahmoud Abbas a répété qu’il refusait toute discussion sur une éventuelle prolongation des pourparlers tant que le dernier contingent de prisonniers n’aurait pas été relâché. De son côté, le premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, s’est montré menaçant. Le sort du processus de paix « pourrait être une question de jours. Ou bien nous résolvons le problème ou bien le processus explosera », a-t-il averti.

Iraq

Elections

La Haute Commission électorale iraqienne est revenue dimanche sur sa démission collective, « après des discussions avec des organisations régionales et internationales », dont les Nations-Unies, a affirmé une source diplomatique à l’AFP, sous le couvert de l’anonymat. Les membres de la Haute Commission électorale iraqienne (IHEC) avaient démissionné la semaine dernière pour protester contre des ingérences politiques et judiciaires contradictoires, mais leur démission n’avait pas encore été acceptée par le Parlement. La commission protestait contre des décisions de justice et parlementaires contradictoires sur l’exclusion de candidats aux élections.

Libye

Loi électorale

Le Parlement libyen, le Congrès Général National (CGN), a approuvé dimanche une nouvelle loi électorale qui devrait permettre la tenue d’élections législatives dans le courant de l’année. Le mois dernier, le CGN avait accepté le principe d’élections anticipées dans un souci d’apaisement de la population, en colère contre la désorganisation du pays près de trois ans après la chute de Mouammar Kadhafi. Selon la loi votée dimanche, les listes ne seront pas autorisées, les candidats devant se présenter seuls. La commission électorale va maintenant devoir fixer une date pour le scrutin.


Lien court:

 

Courriel
 
Nom
 
Titre
 
Commentaire