Dossier > Dossier >

L’histoire racontée en ligne

Amira Samir, Lundi, 11 mars 2019

Dans le cadre de son projet de documentation numérique Zakéret Masr (la mémoire de l’Egypte), la Bibliothèque d’Alexandrie a lancé une initiative visant à rendre accessible sur Internet l’héritage de la Révolution de 1919.

L’histoire racontée en ligne
La documentation de l’histoire de la Révolution de 1919 comprend un aperçu de la vie sociale, économique et politique en Egypte à l’époque de la révolution

« Il s’agit d’un projet ambitieux de documentation lancé par la Bibliothèque d’Alexandrie à l’occa­sion du centenaire de la Révolution égyptienne de 1919. Il relate l’histoire de cette importante révolution et de son grand leader Saad Zaghloul. Celle-ci a été un tournant décisif dans l’histoire moderne de l’Egypte », explique le Dr Moustapha Al-Fiqi, directeur de la Bibliothèque d’Alexan­drie.

L’initiative fait partie du projet numérique Zakéret Masr (la mémoire de l’Egypte). Outre les textes racon­tant l’histoire détaillée de la révolu­tion, le site électronique Zakéret Masr expose des photos personnelles et collectives du leader de la révolution avec ses amis et sa famille, des lettres politiques et quelques tenues offi­cielles. Il expose aussi une série de photos de documents centenaires de grande valeur. Le site initie aussi les visiteurs à la vie privée et publique du leader de la Révolution de 1919, Saad Zaghloul, à travers une biographie détaillée. Cette archive numérique, accessible à tous les internautes, per­met un accès simple et facile à toutes les informations.

Le site Web publie également, outre les photos, plusieurs articles journalis­tiques parus à l’époque de Saad Zaghloul, ainsi que des timbres, des enveloppes et des cartes postales.

La documentation de l’histoire de la Révolution de 1919 comprend égale­ment un aperçu de la vie sociale, économique et politique en Egypte à l’époque de la révolution. Les descen­dants de la famille de Saad Zaghloul ont beaucoup aidé l’équipe de la bibliothèque pour que ce projet ambi­tieux puisse voir le jour. « La famille du leader de la révolution et celles de ses amis ont beaucoup coopéré avec nous pour faire ce grand travail. Ils nous ont fourni une série de photos et de documents centenaires de grande valeur, et ils nous ont aidés à collecter un grand nombre de photos et de documents », affirme Dr Khaled Azab, directeur du projet de documentation La Mémoire de l’Egypte contempo­raine.

Par ailleurs, des institutions ont offert à la Bibliothèque d’Alexandrie un excellent matériel dont des docu­ments importants et des portraits his­toriques.

« Le travail sur le site Zakéret Masr a progressé sur plusieurs fronts », ajoute Khaled Azab. Premièrement, la bibliothèque a dû acheter certains documents dont des éditions de quoti­diens égyptiens et étrangers. L’équipe du projet, dynamique et ambitieuse, a collecté toutes les informations ayant trait à cette période. Elle a également rencontré les familles des personnali­tés dont la vie a été documentée par le site, et a visité des musées et des locaux de partis politiques, etc.

Lecture de la révolution

De même, pour célébrer le cente­naire de la Révolution de 1919, la Bibliothèque d’Alexandrie a publié un numéro spécial, de 180 pages, sur l’événement. Ce numéro spécial raconte l’histoire de la révolution, ses objectifs, ses leaders, des témoi­gnages, et bien sûr la vie de Saad Zaghloul. Parmi les sujets intéres­sants, citons un article sur le quartier de Gomrok à Alexandrie, et la lutte contre les occupants anglais qui s’est enflammée dans les autres grandes villes d’Egypte et non seulement dans la capitale. La revue présente égale­ment le témoignage de Tousser Moussa Darwich, un élève au Collège des Frères de Bab Al-Louq, au centre du Caire, et qui raconte les événe­ments de la révolution et les manifes­tations étudiantes et ouvrières. Un autre article expose des lettres rares de Safiya Zaghloul, épouse de Saad Zaghloul, qu’elle a envoyées au maré­chal anglais pour lui demander de l’autoriser à rejoindre son mari dans son exil. Féministe égyptienne et l’une des figures centrales du parti Wafd, Safiya a été surnommée Oum Al-Masriyine (la mère des Egyptiens). Les articles sont écrits par de grands analystes, professeurs, historiens, ainsi que par de jeunes chercheurs.

Le projet de documentation de la Révolution de 1919 s’inscrit dans le cadre de l’immense projet de docu­mentation numérique de l’histoire contemporaine de l’Egypte intitulé Zakéret Masr Al-Moaasséra (mémoire de l’Egypte contempo­raine). Il s’agit d’une bibliothèque numérique, très bien structurée, documentant l’histoire de l’Egypte contemporaine au cours des deux derniers centenaires à travers des dizaines de milliers d’articles. Outre les photos et les documents, cette bibliothèque numérique présente une collection d’enregistrements audiovisuels rares, des plans, des cartes géographiques, des timbres et des pièces de monnaie. « Par un simple clic, les internautes peuvent aisément voir une galerie renfer­mant plusieurs milliers de photos prises dans de différentes condi­tions, ainsi qu’une grande collec­tion de documents et de films rares et un ensemble de vidéoclips », ajoute Azab. La bibliothèque des discours comporte la plupart des allocutions prononcées par les pré­sidents de la République d’Egypte à diverses occasions. La bibliothèque des documents regroupe, quant à elle, des dossiers très importants et parfois rares, citons entres autres les copies des traités égypto-britan­niques et égypto-israéliens, des documents relatifs à la guerre du 6 Octobre, au Haut-Barrage, au Canal de Suez, etc.

Le projet de documentation numé­rique lancé par la Bibliothèque d’Alexandrie est donc un registre important. C’est un outil visuel infor­matif complet et authentique de l’his­toire contemporaine de l’Egypte, qui reste encore peu racontée par les his­toriens .

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique