Dossier > Dossier >

Chronologie de l’implantation de Daech

Amira Samir, Lundi, 08 juin 2015

2014

« Les forces djihadistes de l’Etat Islamique en Iraq et au Levant (EIIL) », dénomination initiale de Daech, sont actives depuis le début de l’année dans la province d’Anbar, à l’ouest de Bagdad.

10 juin

Mossoul, deuxième ville d’Iraq, passe entièrement sous le contrôle de l’EIIL qui récupère des stocks d’armes et met la main sur de très importantes ressources financières. Plus tard, il s’empare de Samarra, à une centaine de kilomètres au nord de Bagdad.

29 juin

Le groupe proclame le « califat » islamique placé sous le commandement de son chef, Abou-Bakr Al-Baghdadi, qui appelle tous les mouvements djihadistes à lui prêter allégeance.

1er août

Les djihadistes attaquent des villes kurdes dans le nord, approchent à moins de 70 km d’Erbil, la capitale du Kurdistan iraqien, et traquent parallèlement les yazidis et les chrétiens, deux minorités religieuses.

7 août

Barack Obama annonce qu’il autorise des frappes aériennes pour protéger les intérêts américains et venir au secours des minorités religieuses.

8 août

Premières frappes de l’aviation américaine.

19 août

L’EI met en ligne la vidéo de la décapitation d’un journaliste américain, enlevé en Syrie en 2012, et menace un autre journaliste américain en prévenant que son sort dépendra des prochaines décisions du président américain. Le lendemain, Obama promet d’être « implacable » face au « cancer » que représente l’EI.

24 août

La base aérienne de Tabka tombe aux mains des djihadistes.

2 septembre

Dans une nouvelle vidéo, le groupe annonce l’exécution du journaliste américain. Trois autres otages occidentaux (deux Britanniques et un Américain) seront tués dans les semaines suivantes.

5 septembre

Les Etats-Unis annoncent la formation d’une coalition internationale contre les djihadistes. Dix pays occidentaux, dont la Grande-Bretagne, en constituent le « noyau dur ».

23 septembre

Premiers raids aériens des Etats-Unis et de leurs alliés en Syrie contre des positions de l’EI, dans les provinces de Deir Azzour et de Rakka.

2015

26 janvier

Les combattants kurdes reprennent Kobani, au nord de la Syrie, qui est devenue un symbole de la résistance aux djihadistes.

Février

Les djihadistes de l’EI ont détruit des vestiges de civilisations pré-islamiques au musée de Mossoul et dans les villes antiques de Nimrud et Hatra, dans le nord-est de l’Iraq.

1er avril

Bagdad annonce que l’armée régulière a repris la ville de Tikrit, passée aux mains des djihadistes en juin dernier.

17 mai

L’EI dit contrôler la totalité de la ville de Ramadi, chef-lieu de la province d’Anbar, à une centaine de kilomètres à l’ouest de Bagdad.

20 mai

En Syrie, l’EI s’empare de Palmyre, où se trouve le site archéologique le plus célèbre du pays. Selon l’Observatoire Syrien des Droits de l’Homme (OSDH), plus de la moitié du territoire syrien est désormais sous son contrôle.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique