Egypte > Egypte >

Mahmoud Nafea : 750 millions de L.E. ont été alloués à la modernisation du réseau de drainage à Alexandrie

Samar Zaree , Mercredi, 31 août 2022

Le général Mahmoud Nafea, PDG de la Société du drainage sanitaire à Alexandrie, revient sur le plan du gouvernorat pour faire face aux inondations.

Mahmoud Nafea

Al-Ahram Hebdo : La ville d’Alexandrie fait l’objet d’un projet intégral de gestion des eaux des pluies. De quoi s’agit-il ?

Mahmoud Nafea : Plusieurs projets sont menés actuellement à Alexandrie dans le cadre de la stratégie intégrale de gestion des eaux des pluies avec un budget de 750 millions de L.E. Ils visent à augmenter l’efficacité du réseau de drainage des eaux usées et à établir un nouveau réseau d’égouts, afin d’utiliser les eaux usées pour irriguer les nouvelles zones agricoles. Un projet visant à séparer les eaux des pluies des eaux du drainage sanitaire est également en cours avec un financement de 160 millions de L.E., afin de résoudre le problème des inondations pendant l’hiver.

— En quoi consiste ce projet de séparation ?

— C’est un projet vital qui est mené dans 9 régions. Nous avons commencé en juillet les travaux dans trois régions, à savoir Cléopâtre, Louran et la région de la Bibliothèque d’Alexandrie sur la corniche, en creusant de nouveaux drains ayant une certaine inclination, afin de recevoir l’eau des pluies et les déverser dans la mer. Jusqu’à présent, nous avons achevé 30 à 40 % des travaux dans ces trois régions et nous espérons finir avant octobre prochain. Ce projet devrait résoudre les problèmes de 45 quartiers sur un total de 106 dans la ville. Et pour les 6 autres régions, nous allons commencer les travaux dans deux mois.

— Ces projets seront-ils en mesure de résoudre le problème de l’accumulation des eaux des pluies ?

— Certes, ils permettront d’atténuer l’impact des inondations qui s’abattent sur le gouvernorat chaque année. C’est un phénomène qui s’aggrave à cause des changements climatiques. Il faut savoir que la nature de la ville côtière d’Alexandrie est très particulière, puisqu’elle est exposée aux ouragans pendant l’hiver. Il faut trouver des solutions radicales pour faire face aux conditions météorologiques difficiles à Alexandrie et les grandes précipitations pluvieuses qui provoquent des drames, notamment des fissures et des effondrements d’anciennes maisons. La catastrophe que connaît Alexandrie chaque année à la saison des pluies est principalement due au réseau d’égouts vétuste qui n’est plus en mesure d’absorber les grandes quantités de pluie.

— Mais ce n’était pas le cas auparavant. Qu’est-ce qui s’est passé ces dernières années pour rendre la situation aussi difficile ?

— Tout d’abord, jusqu’en 2004, il y avait des dispositifs d’évacuation des eaux des pluies sur la corniche, afin d’évacuer directement ces eaux vers la mer, mais lors du réaménagement de la Corniche, ces dispositifs ont été supprimés et les eaux des pluies ont été transférées vers les réseaux de drainage sanitaire. En plus, la quantité de pluie a augmenté de manière très spectaculaire en raison des changements climatiques affectant la capacité des réseaux de drainage. D’où la décision du gouvernement de remédier aux défaillances du système de drainage des eaux des pluies à Alexandrie.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique