Egypte > Egypte >

Une grande figure de la diplomatie disparaît

Mardi, 17 septembre 2013

Ossama Al-Baz, diplomate égyptien de renom et conseiller politique de l'ancien président Hosni Moubarak, est décédé samedi à l'âge de 82 ans.

Une grande figure de la diplomatie disparaît

Diplômé de la faculté de droit de l’Université du Caire en 1954, il a étudié pendant 6 ans aux Etats-Unis, d’où il a obtenu son doctorat de la Harvard Law School.

Al-Baz a ensuite rejoint le ministère des Affaires étrangères, pour devenir en 1977 l’un des plus jeunes ambassadeurs égyptiens. Quand Ismaïl Fahmi a démissionné en 1977 pour protester contre la visite du président Anouar Al-Sadate à Jérusalem, Al-Baz s’est porté volontaire pour aider le président dans ses négociations avec Israël. Il est l’un des figures-clés des accords de Camp David signés il y a 35 ans.

Après l’assassinat de Sadate en 1981, le nouveau président égyptien Hosni Moubarak a nommé Al-Baz en tant que conseiller. Mais le « maestro de la politique étrangère égyptienne », considéré comme un partisan de la réforme au sein du pouvoir, a préféré vivre en réclusion ses 10 dernières années.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique