Egypte > Egypte >

Symposium sur la citoyenneté à la Cathédrale Saint-Marc

Mercredi, 25 mai 2022

Le Comité des artisans de la paix, affilié à l'Eglise copte orthodoxe égyptienne, a organisé, le 24 mai, un symposium à la Cathédrale copte orthodoxe du Caire sur la citoyenneté et son rôle dans la promotion de la coexistence.

Symposium sur la citoyenneté à la Cathédrale Saint-Marc

Des représentants d'Al-Azhar, la plus haute institution de l’islam sunnite, du Comité de coordination des jeunes des partis politiques et du Conseil national de la femme ont pris part, le 24 mai, au symposium sur la citoyenneté et la promotion de la coexistence, organisé par l’Eglise copte orthodoxe en présence d’un certain nombre de prêtres, ainsi que de prédicateurs musulmans.

Le père Raphael Tharwat, membre du Comité des artisans de la paix, a déclaré qu'un tel événement vise à « consolider les liens d'amour, de paix et de coexistence entre les fils d'une même nation ». Il explique que le Comité a été formé sous le patronage du pape Tawadros II, chef de l'Eglise copte orthodoxe, sous la supervision du secrétaire du Saint-Synode et évêque de Maadi et de Dar Al-Salam, Monseigneur Daniel, dans le but d’aider l'église à soutenir les efforts de l'Etat, en diffusant la pensée modérée qui favorise la coexistence entre les Egyptiens.

Le secrétaire général du Complexe des recherches islamiques, relevant d’Al-Azhar, Nazir Ayyad, a souligné pour sa part que la réunion coïncide avec les efforts de l'Etat et l’avènement de la Nouvelle République, soulignant l'importance de sensibiliser la société au vrai concept de la citoyenneté, basé sur la coopération, la participation, l'intégration et la fraternité humaine. « Le problème n'est pas dans les textes de la religion, mais dans la lecture sélective des textes. Il faut mettre en relief les principes fondamentaux de la citoyenneté comme la coopération, la participation, l'intégration et la fraternité. La différence n'empêche pas le respect mutuel », a-t-il affirmé.

Durant son allocution, Monseigneur Daniel a fait savoir que cette rencontre est un prélude à plusieurs autres réunions et études qui visent à approfondir les relations entre les éléments de la nation.

L'événement a également témoigné de discussions sur le rôle central de l'Etat dans la lutte contre le terrorisme et la diffusion d'une culture d'égalité et de justice, ainsi que sur les initiatives présidentielles, dont notamment le dialogue national. Des questions comme l’éducation et la culture, qui jouent un rôle central dans l'inculcation des valeurs de citoyenneté, ont également été évoquées.

Lien court: