Egypte > Egypte >

Adieu, Yasser Rizk

Chaïmaa Abdel-Hamid, Dimanche, 06 février 2022

Le journaliste vétéran Yasser Rizk est décédé le 26 janvier à l’âge de 57 ans. Hommage.

Yasser Rizk

La nouvelle a choqué la presse égyptienne et arabe. Le 26 janvier, Yasser Rizk, ancien rédacteur en chef et PDG du quotidien Akhbar Al-Youm, s’est éteint à l’âge de 57 ans des suites d’une crise cardiaque.

Il est né en 1965 à Ismaïliya et est diplômé de la faculté de mass médias de l’Université du Caire en 1986. Rizk était journaliste à la Fondation Akhbar Al-Youm depuis trois décennies. Il était correspondant militaire et délégué du journal à la présidence de la République jusqu’en 2005. Rizk a été président du conseil d’administration de la Fondation Akhbar Al-Youm de 2014 à 2020. En 2012, il a été choisi pour occuper le poste de rédacteur en chef du quotidien privé Al-Masry Al-Youm, poste qu’il a occupé pendant plus d’un an. Le journaliste chevronné a également été rédacteur en chef du magazine Al-Izaa wel Television (la radio et la télévision) de 2005 à 2011. Puis, en janvier 2011, il devient rédacteur en chef du quotidien Al-Akhbar.

Quelques jours avant son décès, Rizk a célébré la publication de son dernier ouvrage Sanawate Al-Khamassine (les années de khamassine, ndlr : tempête de sable qui frappe aux mois de mars et avril l’Egypte, la péninsule arabique, la Syrie, le Liban et la Palestine). L’ouvrage raconte l’histoire de la période située entre la Révolution du 25 Janvier qui a conduit à la chute de l’ancien président Hosni Moubarak en 2011 et le renversement de l’ancien président islamiste Mohamad Morsi en juillet 2013. « C’était les trois années les plus dramatiques de l’histoire moderne de l’Egypte », dit Rizk. Le volume était destiné à être la première partie d’une trilogie sur la Nouvelle République égyptienne. Un rêve qui restera inachevé avec le départ de son auteur.

Mots clés:
Lien court: