Egypte > Egypte >

Hani Rasslane n’est plus

Chaïmaa Abdel-Hamid, Lundi, 06 décembre 2021

La presse égyptienne a pleuré la perte du spécialiste des affaires africaines au Centre des Etudes Politiques et Stratégiques (CEPS) d’Al-Ahram, Hani Rasslane, décédé samedi 4 décembre, des séquelles du coronavirus. Son état de santé s’était dégradé en raison de problèmes rénaux dont il souffrait depuis des années.

Hani Rasslane n’est plus

Rasslane était l’un des meilleurs experts égyptiens et du monde arabe des affaires africaines. Il était le fondateur de l’Unité du Soudan et du Bassin du Nil au CEPS et rédacteur en chef du magazine Visions égyptiennes. Rasslane a effectué de nombreuses recherches sur les affaires africaines, notamment les questions soudanaises et éthiopiennes, la question de l’eau et spécifiquement « le barrage de la Renaissance ».

Le président du syndicat des Journalistes, Diaa Rashwan, regrettant sa perte, a déclaré : « La presse égyptienne a perdu l’un de ses pionniers des études africaines. Pendant plus de trente ans, il a présenté de nombreuses études et recherches, devenues des références pour les décideurs politiques dans questions ayant trait au continent ».

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique