Egypte > Egypte >

Accident ferroviaire de Toulh : Le président ordonne une enquête

May Al-Maghrabi, Dimanche, 18 avril 2021

Le déraillement d’un train à Toukh, dans le Delta, a fait, dimanche 18 avril, onze morts et près de 100 blessés. Le président Sissi a ordonné l'ouverture d'une enquête pour déterminer les causes de l'accident.

Accident ferroviaire de Toulh : Le président ordonne une enquête

Onze morts et 99 blessées. C’est le bilan du déraillement d'un train au nord du Caire, dimanche 18 avril, selon le ministère de la Santé. Quatre wagons du train qui se rendait de la capitale à Mansoura, à 130 km plus au nord, ont déraillé au niveau de la cité agricole de Toukh. Une soixantaine d’ambulances ont été dépêchées sur les lieux de l’accident. La plupart des blessés souffraient de fractures. Les blessés ont été transférés à l’hôpital universitaire de Benha et à l’hôpital de Qalyoub.

Quatorze d’entre eux ont déjà été traités et sont sortis des hôpitaux alors que trois autres victimes grièvement blessées ont été transférées à l’Institut médical Nasser pour subir des opérations chirurgicales. La ministre de la Santé Hala Zayed dirige la cellule de crise pour s’assurer que des médicaments, du matériel médical et du sang sont disponibles dans les hôpitaux et que les victimes reçoivent les meilleurs soins. Le parquet général a envoyé des enquêteurs sur place pour établir les causes de l'accident.

Accident ferroviaire de Toulh : Le président ordonne une enquête

Le procurer général, le conseiller Hamada Al-Sawi, a formé une salle d'opération pour suivre les enquêtes et appelé à ne pas « anticiper les résultats de l’enquête en cours ». Le conducteur du train et d'autres responsables ferroviaires ont été arrêtés pour être interrogés. D'ailleurs, le président Abdel Fattah Al-Sisi a demandé au premier ministre Mostafa Madbouli, de former un comité d'enquête regroupant notamment des représentants de l'Autorité de contrôle administratif, du génie militaire, et de la faculté technique militaire pour enquêter sur ce nouveau drame alors que jusqu'à présent il n’est pas clair comment quatre wagons du train ont déraillé. Le président Sissi a ordonné d'indemniser les victimes le plus vite possible. De son côté, la ministre de la Solidarité Sociale, Nevine Al-Kabbaj s’est rendue sur les lieux de l’accident, promettant de verser une indemnisation et de fournir des soins sociaux et psychologiques aux victimes.

Accident ferroviaire de Toulh : Le président ordonne une enquête

Les accidents ferroviaires en Egypte sont généralement attribués à des facteurs humains et à des problèmes d'infrastructure et de maintenance. Le 26 mars, au moins 20 personnes sont mortes et près de 200 ont été blessées dans un accident de train près de la ville de Sohag. Le parquet général a indiqué que le conducteur du train et son assistant n'étaient pas à leur poste lors de l'accident, ce que les deux hommes ont contesté. Le président Sissi a promis des sanctions contre les responsables des accidents ferroviaires. Un plan de réforme intégral du réseau ferroviaire est en cours depuis 2016 pour installer des voies ferrées modernes et sécurisées dotées d’un système automatique de haute technologie destiné à limiter l'intervention humaine. Selon le ministre du Transport, le général Kamel Al-Wazir, 225 milliards de L.E. ont été alloués à cette réforme.

Début avril, la Banque africaine de développement (BAD) a annoncé l’octroi d’un prêt de 145 millions d’euros à l’Egypte pour financer l’amélioration de la fiabilité et de la performance du système ferroviaire et ce dans le cadre du projet national de modernisation des chemins de fer « Ce financement servira à renforcer la sécurité opérationnelle et à accroitre la capacité du réseau national de voies ferrées », a déclaré la BAD.

Lien court: