Egypte > Egypte >

Les Européens se reconfinent

Al-Ahram Hebdo avec AFP, Dimanche, 01 novembre 2020

Débordée par la violence la deuxième vague de coronavirus, l'Europe s'attend à un mois de novembre très difficile et multiplie les décisions choc.

Les Européens se reconfinent
Les commerçants ont à nouveau baissé le rideau dans de nombreuses villes européennes. (Photo:(AFP)

Après la France, c’est l’Autriche et l’Angleterre qui ont annoncé, samedi, un nouveau confinement pour un mois, tandis que d’autres pays européens prennent des mesures de plus en plus strictes pour tenter de contenir la nouvelle flambée de Covid-19. Contrairement au confinement du printemps, les écoles et les universités resteront ouvertes, mais les déplacements sont aussi sévèrement res­treints. Les habitants sont appelés à télétra­vailler, et seuls les restaurants proposant de la nourriture à emporter ou des livraisons pourront rester ouverts.

En Autriche, un second confinement a été mis en place jusqu’à fin novembre, alors qu’au Royaume-Uni, confronté à une résur­gence menaçant de submerger ses hôpitaux, le premier ministre britannique, Boris Johnson, a annoncé un reconfinement en Angleterre à partir de jeudi et jusqu’au 2 décembre. « Le virus se répand encore plus rapidement que dans le scénario du pire établi par nos conseillers scientifiques », a-t-il souligné.

La pandémie a fait au moins 46555 morts au Royaume-Uni, pays le plus endeuillé en Europe, qui enregistre plus de 50000 nou­veaux cas par jour et a dépassé, samedi, le million de cas.

La Belgique a annoncé, vendredi, un confi­nement plus sévère, et l’Allemagne a égale­ment durci les restrictions en place dans le pays pour ralentir la pandémie.

Ces pays suivent ainsi la France (plus de 36500 morts), où les mesures de ce confine­ment allégé, entré en vigueur vendredi et jusqu’au 1er décembre, sont claires: comme au printemps, on ne peut « prendre l’air » que pendant une heure maximum et dans un rayon d’un kilomètre autour de son domicile. Les dérogations permettent aussi d’aller faire ses courses ou d’aller chez le médecin.

Le Portugal sera, lui, soumis à un reconfi­nement partiel concernant 70% de sa popu­lation, alors que la Grèce avait annoncé un confinement partiel d’un mois à Athènes et dans les autres grandes villes du pays.

En Italie, l’opposition aux restrictions a donné lieu à de nouveaux heurts, samedi soir à Rome, entre la police et des centaines de manifestants. Des débordements qui ont éga­lement touché d’autres villes italiennes.

Sur l’ensemble de l’Europe, qui compte plus de 276000 décès depuis le début de la pandémie, le nombre de cas supplémentaires enregistrés a bondi de 41% en une semaine, représentant la moitié des cas signalés ces sept derniers jours dans le monde.

Les pays européens constituent ainsi la troisième région la plus touchée derrière l’Amérique latine et les Caraïbes (11,2 mil­lions de cas) et l’Asie (10,5 millions). Sur l’ensemble de la planète, ce sont plus de 45,6 millions d’êtres humains qui ont été atteints, dont près de 1,2 million ont perdu la vie.

Les Etats-Unis sont, eux, le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 229710 décès pour 9048177 de cas recensés .

L’Egypte s’attend à une augmentation des infections au coronavirus dans les semaines à venir

Lors d’une conférence de presse virtuelle au Caire, jeudi, des responsables de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ont averti que l’Egypte pourrait connaître une augmentation du nombre de cas de Covid-19 dans les semaines à venir.

« L’Egypte a été le deuxième pays touché par le coronavirus dans la région et le nombre de cas a atteint son apogée fin juin, puis il a diminué début août à moins de 200 cas par jour», a déclaré le Dr Pierre Nabeth, directeur de l’information sur les urgences sanitaires et de l’évaluation des risques (HIM) au Bureau régional de l’OMS pour la Méditerranée orientale (EMRO).

Il a ajouté que les infections au coronavirus étaient en hausse en raison de la reprise des vols internationaux, de la levée des mesures de verrouillage et de l’augmentation des interactions sociales.

Au cours des deux dernières semaines, les responsables égyptiens ont appelé à la pru­dence en prévision de tout pic qui pourrait entraîner une deu­xième vague, surtout compte tenu de la résurgence des cas de coronavirus dans de nombreux pays européens avec l’avène­ment de l’automne.

L’Egypte a signalé 170 nou­veaux cas de coronavirus, same­di, faisant état d’un total de 107555 cas depuis le début de la pandémie à la mi-février. Le ministère de la Santé a égale­ment signalé 8 nouveaux décès, portant le nombre total de décès dus au virus à 6266. Cependant, l’Egypte a déclaré qu’elle ne rétablira pas de verrouillage complet ou partiel, si les infec­tions au coronavirus augmentent à nouveau .

Lien court: