Egypte > Egypte >

L’Egypte solidaire du Soudan, frappé par des inondations ravageuses

May Al-Maghrabi, Mercredi, 09 septembre 2020

L’Egypte solidaire du Soudan, frappé par des inondations ravageuses

Conformément aux directives du président Abdel-Fattah Al-Sissi, l’Egypte a envoyé, samedi 6 septembre, une première cargaison de 23,5 tonnes d’aides humanitaires et médicales au Soudan, frappé par des inondations désastreuses qualifiées de la pire catastrophe qu’a connue le pays. « Ces aides visent à alléger la souffrance du peuple soudanais », a annoncé, samedi, le porte-parole de l’armée, le colonel Tamer Al-Réfaï, sur sa page officielle Facebook. Il a précisé que deux avions militaires égyptiens ont été envoyés à l’aéroport de Khartoum, chargés de grandes quantités de provisions, de matériel médical, de médicaments et de tentes anti-pluies. De leur côté, les responsables soudanais ont exprimé « leur gratitude à l’Egypte pour son soutien », a rapporté Al-Réfaï. Le président Abdel-Fattah Al-Sissi avait ordonné la mise en place d’un pont aérien pour transporter les aides aux sinistrés au Soudan et affirmé que les aides se poursuivront au cours des prochains jours. De son côté, la ministre de la Solidarité sociale, Névine Al-Qabbag, a déclaré samedi que l’Egypte suit de près les dégâts des inondations au Soudan. La première cargaison d’aides envoyés au Soudan comprenait 184 tonnes de nourriture, 10 000 couvertures, des tentes de secours ainsi que du matériel médical, envoyés en coopération avec 8 organisations de la société civile. « Les forces armées ont présenté les aides médicales au Soudan et se sont chargées de l’envoi des aides humanitaires. Nous coordonnons aussi avec l’institution d’Al-Azhar et le Croissant-Rouge », a ajouté la ministre.

Depuis fin juillet, les crues annuelles du Nil au Soudan atteignent des niveaux jamais atteints depuis le début du siècle dernier. Le bilan des dégâts est très lourd avec des milliers de logements détruits ou endommagés et plus d’une centaine de morts. Le niveau de l’eau du Nil a atteint 17,57 m le 3 septembre dans la capitale, Khartoum, soit 31 cm de plus que le niveau le plus élevé jamais enregistré. Le Soudan est un pays sinistré et l’état d’urgence est déclaré pour 3 mois. Les inondations touchent 16 des 18 Etats du pays et 500 000 habitants sont affectés par cette catastrophe.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique