Egypte > Egypte >

Métro cairote, une étape de plus

May Al-Maghrabi, Mardi, 22 octobre 2019

La station de métro d'Héliopolis, la plus grande au Moyen-Orient et en Afrique, est désormais ouverte au public. C’est l’un des arrêts de la 3e ligne de métro reliant l’est à l’ouest du Caire et qui sera achevée d’ici 2022.

Métro cairote, une étape de plus
Le ministre du Transport lors de l'inauguration.

Le ministre du Transport, Kamel Al-Wazir, a inauguré dimanche 20 octobre la station de métro d’Héliopolis. Cette station, à près de 1,9 milliard de L.E., est la plus grande construite au Moyen-Orient. Ouverte au public, elle fait partie de la 4e phase de construction de cette 3e ligne, qui compte 10 stations, allant de Haroun Al-Rachid jusqu’à l’aéroport international du Caire. Déjà, trois d’entre elles ont été inaugurées au mois de juin dernier.

Construite dans un style européen, et complètement climatisée, la nouvelle station, située au centre de la place d’Héliopolis, s’étend sur 10 000 m2. Construite à 28 m sous terre, la station fait 225 mètres de long, 22 mètres de large. Elle comprend 3 étages, 8 accès et sorties, 18 escaliers, 17 escalators, 6 ascenseurs, ainsi que des machines automatiques pour l’achat des tickets.

Métro cairote, une étape de plus

Le ministre du Transport a annoncé que l’Organisme général du métro envisage d’exploiter 5 000 m2 de la superficie de la station à des fins commerciales et administratives, afin d’augmenter les ressources financières de l’Organisme du métro. « Car les trois lignes de métro rapportent actuellement 7 millions de L.E. par jour, alors que leurs frais de fonctionnement s’élèvent à 15 millions de L.E. par jour. Or, le ministère n’envisage pas d’augmenter le prix des tickets », a expliqué Kamel Al-Wazir, confirmant que le gouvernement est déterminé à continuer à développer ce réseau conformément aux meilleures normes internationales.

A plusieurs reprises, le gouvernement a augmenté le prix des tickets, passant à 2 L.E. en mars 2017, puis en mai 2018 à 3 L.E. pour un trajet de 9 arrêts, 5 L.E. pour 16 arrêts et 7 L.E. pour plus de 16 arrêts. La dernière hausse date de juin 2019 mais ne concerne que la troisième ligne fixant le prix du ticket pour 9 arrêts à 5 L.E., jusqu’à 16 arrêts à 7 L.E. et à 10 L.E. pour plus de 16 arrêts.

Des augmentations nécessaires pour développer le réseau du métro et l’achèvement de la troisième ligne dont les travaux ont débuté en juillet 2015. D’une longueur de 45 km, la ligne numéro 3 est vitale car elle relie l’est à l’ouest du Caire, et devrait desservir 3 millions de passagers par jour, alors que les deux autres lignes, reliant le nord au sud de la capitale, sont utilisées par 2,5 millions de passagers par jour. La ligne 3 devrait être achevée fin 2022 et devrait coûter au final 97 milliards de L.E.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique