Egypte > Egypte >

Concertations égypto-soudanaises

May Al-Maghrabi, Mardi, 01 janvier 2019

Le ministre des Affaires étrangères, Sameh Choukri, s'est rendu cette semaine à Khartoum, accompagné du chef des renseignements, Abbas Kamel. Les deux hommes ont rencontré leurs homologues soudanais. Choukri participait à la deuxième session de la réunion quadripartite égypto-soudanaise.

Concertations égypto-soudanaises

L’Egypte soutient la stabilité et la sécurité du Soudan. C’est le contenu du message du président Abdel-Fattah Al-Sissi à son homologue soudanais, Omar Al-Béchir, qu’a transmis le ministre des Affaires étrangères, Sameh Choukri, jeudi 27décembre, lors de sa visite à Khartoum. Choukri participait à la deuxième session de la réunion quadripartite au niveau des ministres des Affaires étrangères et des chefs des services des renseignements des deux pays. Lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue soudanais, Choukri a déclaré que la stabilité au Soudan relève de la sécurité nationale de l’Egypte. « L’Egypte affirme son plein soutien au Soudan ainsi qu’aux efforts déployés pour y rétablir la sécurité », a déclaré le chef de la diplomatie égyptien, louant les efforts soudanais déployés pour rétablir la paix dans le Soudan du Sud.

Pour sa part, le ministre soudanais des Affaires étrangères, Al-Dirdiri Mohamad Ahmad, a indiqué que les négociations avec son homologue égyptien avaient porté sur la promotion de la coopération bilatérale ainsi que sur les derniers développements d’un nombre de dossiers régionaux. « L’Egypte et le Soudan se partagent les mêmes visions sur l’importance de consolider leurs relations bilatérales ainsi que sur la nécessité de parvenir à des solutions politiques aux crises régionales affectant la sécurité nationale des deux pays », a dit Al-Dirdiri.

Le chef du service des renseignements, le général Abbas Kamel, et son homologue soudanais, Salah Abdallah Kosh, ont également assisté à la conférence. Cette réunion quadripartite a été consacrée au suivi de la mise en oeuvre de recommandations formulées lors de la première session, tenue le 8 février au Caire. Les responsables des deux pays ont passé en revue la mise en oeuvre des conclusions issues de la deuxième session du Comité présidentiel égypto-soudanais, tenu en octobre dernier à Khartoum. La réunion a notamment abordé les progrès réalisés dans les projets de coopération bilatérale, dont le projet de liaison électrique, ainsi que les avancées réalisées au niveau des études relatives au projet de l’installation d’une ligne ferroviaire entre l’Egypte et le Soudan. Les deux parties ont convenu de tenir, au Caire, la prochaine réunion quadripartite, dont la date n’a pas été encore fixée. D’ailleurs, les deux parties ont discuté de la coordination bilatérale sur le dossier des accords sur le partage de l’eau du Nil, affirmant leur consensus qu’il devrait être un espace de coopération et non pas de litige. Et cela à l’occasion de la tenue de « l’Autorité technique permanente de l’eau du Nil » du 24 au 28 décembre au Caire.

Lien court: