Egypte > Egypte >

Hommage à la Révolution

May Al-Maghrabi, Mardi, 24 juillet 2018

Dans un discours prononcé devant les diplômés des facultés militaires, le président Abdel-Fattah Al-Sissi est revenu sur la Révolution du 23 Juillet 1952 et a mis en garde contre les complots qui visent à déstabiliser l’Egypte.

Hommage à la Révolution
Le président a salué une Révolution qui a changé l’Egypte aux niveaux politique, économique et social.

Le président Abdel-Fattah Al-Sissi a félicité le peuple et les forces armées à l’occasion du 66e anniversaire de la Révolution du 23 Juillet 1952, qui a mis un terme à la monarchie en Egypte et a instauré un régime républicain basé sur la justice sociale. Le chef de l’Etat, qui a participé dimanche 22 juillet, à la cérémonie de remise des diplômes aux étudiants des facultés militaires, a appelé les étudiants à « poursuivre la lutte de leurs prédécesseurs pour défendre la patrie et l’intégrité de ses territoires ». « Le peuple égyptien fait confiance à ses forces armées et apprécie vos sacrifices. Votre appartenance à cette institution militaire est un grand honneur et un devoir patriotique sacré », a déclaré le président.

Le président a salué une Révolution qui a changé l’Egypte aux niveaux politique, économique et social et l’a placée sur la carte politique mondiale. « C’est avec fierté et dignité que l’on célèbre l’anniversaire de la Révolution du 23 Juillet, symbole de l’indépendance nationale après des décennies d’occupation étrangère. Nous célébrons aujourd’hui le 66e anniversaire de cette glorieuse révolution qui a inspiré d’autres peuples africains et arabes et les a incités à lutter pour obtenir leur indépendance. Elle a aussi changé l’équilibre des forces dans le monde », s’est vanté le président Sissi, lors de son discours.

Il a également salué la mémoire des anciens présidents Gamal Abdel-Nasser et Anouar Al-Sadate qui ont « sacrifié leurs vies au service de la patrie ». « Le temps passe et la nature des défis change d’une époque à l’autre. De la lutte pour l’indépendance, nous sommes passés par les tentatives de réforme économique, sociale et politique, pour arriver aujourd’hui aux défis qu’affronte notre pays. A chaque fois, le peuple égyptien a été à la hauteur des défis et a su assumer la responsabilité tout en restant loyal à la patrie », a déclaré le président, rappelant que l’Egypte a été confrontée, ces dernières années, à l’un des plus grands défis, à savoir les tentatives de déstabiliser le pays et de propager le chaos dans la région arabe.

« Le véritable danger qui menace aujourd’hui notre pays, ce sont les tentatives de le faire exploser de l’intérieur en véhiculant des rumeurs, en commettant des actes terroristes et en démoralisant les gens. Ces tentatives visent à inciter les gens à détruire leur patrie. Il faut prendre garde. En Egypte, en l’espace de trois mois, il y a eu 21 000 rumeurs qui ne visaient qu’à semer la confusion, à démoraliser le peuple et à déstabiliser le pays », a averti le président, estimant qu’il faut se méfier des complots.

Lien court: