Egypte > Egypte >

Le bac changé de fond en comble

May Al-Maghrabi, Mercredi, 25 avril 2018

Prochainement appliqué dans le cadre de la réforme de l’enseignement, le nouveau baccalauréat révolutionne le système en cours. Explications.

Le nouveau système du bac entrera en vigueur en septembre 2018. Les programmes scolaires ne changeront pas cette année, mais c’est le système d’évaluation qui sera modifié.

— Il s’agit d’un système cumulatif sur trois ans qui s’appliquera sur les trois années du lycée.

— Les élèves passeront 12 épreuves au cours de ces trois années. La note finale prendra en compte les 6 meilleurs résultats parmi les 12 épreuves passées. Et ceci dans le but d’alléger le stress que causait le système actuel de l’examen de la chance unique.

— Il n’y aura plus d’examen unique au niveau de la République comme auparavant ni de réponses exemplaires. Et ceci pour barrer la route aux leçons particulières. De même, pour éviter la tricherie et la fuite des examens, les épreuves varieront d’un gouvernorat à l’autre.

— Dans 12 ans, les sections lettres et sciences seront définitivement annulées.

— Le système d’admission aux universités comptant sur le pourcentage reste en vigueur.

— Des tablettes seront distribuées aux élèves du secondaire. Les programmes scolaires y seront téléchargés. Il est prévu d’annuler les manuels scolaires une fois que l’usage des tablettes sera généralisé et banalisé.

— Le ministère de l’Education, en coopération avec celui des Télécommunications, fournira aux élèves un accès gratuit à Internet. Tous les lycées seront connectés.

— C’est via la « Banque de connaissances », renfermant des centaines de modèles d’épreuves, qu’une instance indépendante s’occupera de l’application d’un système électronique de choix des examens pour chaque gouvernorat.

— Pour la mise en place du nouveau système, le gouvernement a signé 7 contrats de partenariat avec des entreprises internationales spécialisées dans les domaines de l’enseignement numérique, de la formation des professeurs et de l’élaboration des programmes scolaires.

— Les tablettes en possession des élèves seront liées à la Banque de connaissances.

— Les élèves passeront les épreuves à l’école sur leurs tablettes et celles-ci seront envoyées par Internet.

— La correction des épreuves et leur notation seront électroniques et ceci via des logiciels spécialisés. Ainsi, le professeur de classe n’interviendra pas dans l’élaboration des examens. Ainsi, les primes des professeurs seront déterminées en fonction des résultats de leurs classes.

Lien court: